Pêche
Quotas de pêche : dans les eaux britanniques, le provisoire dure
ABONNÉS

Actualité

Quotas de pêche : dans les eaux britanniques, le provisoire dure

Les navires européens voient leurs droits de pêche dans les eaux britanniques prolonger jusqu’au 31 juillet, en attendant qu’un accord définitif soit signé avec Londres pour le reste de 2021.

Pêche

Réunis à Bruxelles lundi et mardi, les ministres de la Pêche ont décidé de prolonger jusqu’au 31 juillet le régime provisoire mis en place le 1er janvier suite au Brexit. « L’accord prévoit des taux de capture autorisés provisoires qui correspondent en général aux 7/12es [pour les sept premiers mois de l’année] des quotas de l’avis scientifique de 2021 », a indiqué le commissaire européen en charge de la pêche Virginius Sinkevicius, après la réunion. Il couvre toutes les zones de pêche à cheval sur les eaux britanniques, de la Manche aux îles Féroé, à l’exception de la mer du Nord.

Dévoilée la semaine dernière, cette proposition de la Commission vise à palier les failles de l’accord de commerce conclu fin 2020 avec Londres. Européens et Britanniques s’étaient alors mis d’accord sur la clé de répartition (en pourcentage) entre eux, mais pas sur le volume des prises autorisées pour une centaine d’espèces. Dans un premier temps, des droits de pêche ont donc été accordés pour trois mois, dans les