Science et Environnement
Race For Water a un nouvel armateur

Actualité

Race For Water a un nouvel armateur

Science et Environnement

L’ex-PlanetSolar, devenu Race For Water, a été vendu à l’association suisse « Porrima » de l’industriel belge Gunter Pauli. Il doit prendre le nom de cette association qui est inspiré de la « déesse romaine du futur, la protectrice des femmes enceintes », indique Race for Water.

Pour rappel, PlanetSolar a été lancé le 31 mars 2010 à Kiel (Allemagne). Vanté à l’époque comme le plus grand bateau solaire au monde, PlanetSolar avait réalisé un tour du monde le long de l’équateur en 18 mois avec une arrivée en mai 2012. Long de 31 mètres et large de 15, le catamaran construit pour 15 millions d’euros, était équipé de 536 m2 de panneaux solaires qui l’avaient propulsé à la moyenne de 5 nœuds avec des pointes à 10. Ce tour du monde à l’énergie solaire était une première. Il avait été donné en 2015 par la famille Ströher, qui l’avait financé, à la Fondation Race for Water de Marco Simeoni.

La fondation explique qu’elle entend poursuivre « sa lutte contre la pollution des océans par les plastiques et en parallèle elle va contribuer au développement des projets de "Porrima" qui se lance dans une stratégie forte d’accélération de la mise en oeuvre des énergies renouvelables comme le solaire, les technologies de Powerkite et la mobilité hydrogène déjà initiée par Race for Water tout en ajoutant dans le portefeuille des biomimétiques pour nettoyer les nanoparticules des océans ainsi que de nombreuses nouvelles technologies ».

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.