Construction Navale
Rachat de STX France par Fincantieri : L’analyse de la CFDT

Actualité

Rachat de STX France par Fincantieri : L’analyse de la CFDT

Construction Navale

Fincantieri devrait très prochainement signer le compromis de vente portant sur l’achat des parts détenues par le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding dans les chantiers de Saint-Nazaire Dans le même temps, les discussions se poursuivent entre le gouvernement français et le groupe italien quant à la composition future du capital de l’entreprise. Alors que la prise de contrôle de STX France par l’un de ses concurrents historiques est redoutée, les positions varient localement entre ceux qui rejettent ce rachat et appelle l’Etat à préempter les parts sud-coréennes, et ceux qui espèrent négocier des garanties pour éviter que le chantier français se fasse, sur le long terme, vider de sa substance.

Hier, la section CFDT de STX France a fait part de son analyse sur la situation. La voici :

"Reprise par Fincantieri, enjeux et perspectives"  

A - Les faits

Un "Sale Purchase Agreement" ("Compromis de vente") entre STX O&S (ou plutôt les banques dont la KDB) et Fincantieri devrait être trouvé dans les jours à venir (début mars) comme prévu, les deux parties s'étant entendues sur le prix.

Rappelons que cette cession

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire