Défense
Rafale : Les centres de simulation de landivisiau et Saint-Dizier au standard F3

Actualité

Rafale : Les centres de simulation de landivisiau et Saint-Dizier au standard F3

Défense

Hervé Morin, ministre de la Défense, a annoncé la mise à hauteur au standard F3 des deux centres de simulation Rafale (CSR) dans le cadre du plan de relance de l'économie. La Délégation générale pour l'armement (DGA) a notifié le 2 septembre ce marché de 63 millions d'euros aux sociétés Dassault Aviation et Thales. Les deux centres de simulation Rafale sont implantés sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) et la base d'aéronautique navale de Landivisiau (Finistère). Ils permettent à l'armée de l'Air et à la Marine nationale de former et entraîner leurs pilotes à l'utilisation de l'avion Rafale et de son système d'armes. Les CSR offrent une très grande représentativité de l'avion et de son environnement, ainsi que la possibilité de créer un environnement tactique dense et complexe. Ils contribuent activement au maintien du très haut niveau opérationnel des pilotes.

Le standard F3 est la version totalement polyvalente du Rafale, qualifiée en juillet 2008 et en cours de mise en service. Il apporte à l'avion, en plus des capacités opérationnelles de défense aérienne et d'attaque au sol du standard F2, les capacités d'attaque antinavire (avec le missile AM39 Exocet) et de reconnaissance aérienne (avec la nacelle RECO NG), ainsi que de dissuasion nucléaire (avec le missile ASMPA). Les premiers Rafale produits au standard F3 ont été livrés aux forces cette année. Les avions déjà en service sont mis progressivement à hauteur du nouveau standard.
Pour mémoire, le volet défense du plan de relance de l'économie représente 2,4 milliards d'euros et permet notamment d'augmenter de 10% les crédits consacrés aux équipements en 2009.

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine