Défense
Raidco Marine livre un troisième patrouilleur à la Côte d’Ivoire

Actualité

Raidco Marine livre un troisième patrouilleur à la Côte d’Ivoire

Défense

Le Capitaine de frégate Sekongo, dernier des trois patrouilleurs commandés par la marine ivoirienne à Raidco Marine, a quitté Lorient le mois dernier pour rejoindre l’Afrique. A bord, 14 marins ivoiriens et 3 membres d’équipage de la société française. Le bateau, parti le 2 février, a effectué sa traversée sans le moindre souci et, après deux escales à Agadir et Dakar, est arrivé à Abidjan le vendredi 19 février.

Le premier de la série, l’Emergence, avait été livré en juin 2014 à la Côte d'Ivoire, alors que la mise en service du second, Le Bouclier, est intervenue en juillet 2015.

 

Le Capitaine de frégate Sekongo (© RAIDCO MARINE)

Le Capitaine de frégate Sekongo (© RAIDCO MARINE)

 

Du type RPB 33, ces bâtiments de 33 mètres sont équipés d’un semi-rigide de 6 mètres et peuvent mettre en œuvre un canon de 20mm et deux mitrailleuses de 12.7mm. Dotés d’une coque en composite, les patrouilleurs nouveaux ivoiriens ont été réalisés par le chantier Ufast de Quimper.

Ce dernier a livré en 2013 le tout premier RPB33, le Ferlo, destiné au Sénégal. Deux autres unités de ce type, les Agou et Oti, ont également été produites pour le Togo, qui les a réceptionnées en 2014. Contrairement aux patrouilleurs sénégalais et ivoiriens, leur coque, en acier, a été fabriquée par STX Lorient, les superstructures en aluminium provenant d’Ufast.

Forte de ses premiers succès, la série des RPB33 s’allonge, le chantier quimpérois réalisant actuellement un nouveau patrouilleur, la marine cliente n’étant pas encore connue.   

- Voir notre reportage réalisé en 2014 sur l'Emergence

 

L'Emergence (© MER ET MARINE -VINCENT GROIZELEAU)

L'Emergence (© MER ET MARINE -VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Raidco Marine Ufast