Aménagement du Littoral
Rance: le désenvasement avance... lentement
ABONNÉS

Actualité

Rance: le désenvasement avance... lentement

Aménagement du Littoral

Désenvasement de la Rance rime avec patience. Avec un an de retard, l'opération « Lyvet 3 » vient d'avoir le feu vert du préfet de la région Bretagne, pour un démarrage « à la fin de l'été ». En attendant, EDF va draguer le chenal près de l'écluse du Châtelier dans les semaines à venir, ce qui devrait permettre aux bateaux de passer sans s'échouer. Mais le grand plan quinquennal de désenvasement, lui, attend toujours.
 

1. L'opération « Lyvet 3 » lancée avec un an de retard. Le piège à sédiments de Lyvet, au pied de l'écluse du Châtelier, entre Saint-Samson et La Vicomté, sera vidé « à partir de la fin d'été prochain ». Son contenu, près de 100.000 m³ de vases, ira rejoindre le centre de transit des sédiments créé en 2014 à quelques centaines de mètres de là, à La Hisse. La vase y subira un traitement naturel qui lui permettra, au bout de deux ans, de servir d'amendement pour les terres agricoles des environs. Voilà en quoi consiste l'opération « Lyvet 3 », qui aurait dû être menée cet hiver, mais ne l'a pas été, faute d'argent. « On a perdu un an, constate le président de Coeur Émeraude, Didier Lechien, aux manettes de cette opération. Le préfet de région vient de nous demander de lancer l'opération, sachant que sont réunis 1,3 M€ sur les 1,5 M€ nécessaires. Les