Défense
RAPIDFire Naval: le nouveau canon français
ABONNÉS

Actualité

RAPIDFire Naval: le nouveau canon français

Défense

C’est l’une des grosses nouveautés présentées au salon Euronaval. Thales et Nexter dévoilent une version navalisée du RAPIDFire. Ce système est basé sur le nouveau canon de 40mm qualifié en juin 2014 pour les forces terrestres françaises et britanniques. Le 40CTA (Cased Telescoped Ammunition) équipera notamment le futur véhicule blindé Jaguar. Des briques technologiques de ce programme, comme le calculateur et plusieurs types de munitions compatibles, ont été réutilisés pour le RAPIDFire Naval, qui intègre en plus du mode surface-surface une capacité de tir antiaérien, adaptée aux aéronefs, drones et missiles. « Il s’agit notamment de proposer une solution face aux nouvelles menaces, à commencer par les drones, pour lesquels l’emploi d’un missile est coûteux et parfois difficile puisque la signature radar de ces engins peut être très faible. A l’avenir, les bâtiments pourront aussi faire l’objet d’attaques saturantes de drones. Dans ce cas, le canon est intéressant car il présente un nombre possible d’engagements supérieur aux missiles à courte portée », explique-t-on chez Nexter et Thales, où l’on souligne néanmoins que, face au spectre des menaces auxquelles les navires peuvent être confrontés, « ce sys

Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique Nexter | Toute l'actualité navale du groupe français de défense Euronaval 2018