Construction Navale
R&D: Blue Fins développe un foil pour les gros navires

Actualité

R&D: Blue Fins développe un foil pour les gros navires

Construction Navale

De gros navires propulsés par un foil à l’arrière, comme un mammifère marin se servirait de sa nageoire caudale pour avancer. Voilà l'idée d’Olivier Giusti. Avec sa start-up, Blue Fins, et le soutien de l’équipe du laboratoire Comportement des structures en mer, membre de l’Institut Carnot Mers, cet architecte naval de formation, qui a travaillé pendant quinze ans dans le secteur de l’offshore et des énergies marines renouvelables, développe un système pour propulser les navires et réaliser des économies de carburant (autour de 25%) en exploitant l’énergie de la houle.

Le système Blue Fins est constitué d’un foil atteignant 25 mètres de long sur 10 mètres de large pour un bateau de 300 mètres. De dimension raisonnable et constructible par un chantier naval, il est fixé sur le tableau arrière (qui devrait probablement être renforcé) grâce à trois bras articulés. Cette articulation d’une quinzaine de mètres transmet l’énergie au navire. Elle offre aussi la possibilité de relever le dispositif en cas d’absence de houle (risque de trainée) ou au contraire s’il y en a trop (risque de casse), lors d’une tempête par exemple.

Complémentarité

Lorsqu’il est immergé, l’hydrofoil réduit les frottements de la coque dans l’eau, mais en ondulant avec