Nautisme
Record SNSM : Les multicoques à plus de 30 noeuds entre Saint-Nazaire et Saint-Malo

Actualité

Record SNSM : Les multicoques à plus de 30 noeuds entre Saint-Nazaire et Saint-Malo

Nautisme

Après avoir été reporté de deux jours pour cause de mauvais temps, le départ du Record SNSM a été donné hier, à 13 heures. Une quarantaine d'équipage se sont élancés de Saint-Nazaire, les premiers devant arriver à Saint-Malo dans la nuit. A minuit, les quatre multicoques étaient bien entendu en tête. Franck Cammas (Groupama) et Pascal Bidégrorry (Banque Populaire), avaient déjà doublé Ouessant, avec des pointes de vitesse au-delà de trente noeuds. A deux heures du matin, les deux skippers doublaient la baie de Morlaix et faisait route à 24 noeuds vers l'Est. Le duel entre les deux lévriers a été serré jusqu'au bout, tournant finalement à l'avantage de Banque Populaire, qui est arrivé dans la cité corsaire à 5 H 16 ce matin. Le trimaran d'Antoine Koch (Sopra Group) est arrivé troisième. Lionel Lemonchois (Gitana XI) a, quant à lui, été contraint d'abandonner. Vers 1 heure du matin, le navigateur a annoncé à la direction de course sa décision, motivée par à une avarie sur le balcon avant. Gitana XI a mis le cap sur La Trinité-sur-Mer.

Du côté des monocoques, à 9h30 ce mercredi matin, la bataille était toujours aussi intense entre les trois premiers bateaux qui ont désormais doublé l'Aber Wrac'h : si le Foncia de Michel Desjoyeaux est en tête, le Delta Dore de Jérémie Beyou et le PRB de Vincent Riou sont toujours bord à bord. Les premières arrivées sont attendues dans l'après-midi.
Destiné à mettre en lumière le travail des bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, le Record SNSM est ouvert toute l'année aux skippers renommés comme aux plaisanciers.
___________________________________________________

- Ecouter l'entretien réalisé avec l'amiral Lagane sur les 40 ans de la SNSM

- Accéder au site du Record SNSM