Marine Marchande
Redressement de SeaFrance : Le processus est en marche

Actualité

Redressement de SeaFrance : Le processus est en marche

Marine Marchande

Lundi prochain, se tiendra une table ronde entre les organisations syndicales et la direction de la SNCF, unique actionnaire de SeaFrance. L'avenir de la compagnie maritime, qui rencontre de graves difficultés, sera évidemment à l'ordre du jour. Le 28 mai, en Comité d'Entreprise, la direction de SeaFrance a présenté son plan de redressement. De sources syndicales, ce plan prévoit une réduction de la flotte à quatre navires. Quelques 550 suppressions d'emplois interviendraient d'ici 2013 (sur 1650 salariés actuellement). Alors que la CFDT n'était pas présente au CE, la CGT et la CGC se sont prononcés contre le projet. L'intersyndicale estime que les baisses d'effectifs sont trop importantes. Les négociations se poursuivent également sur l'armement du Nord-Pas-de-Calais, jugé « insuffisant ». Dans le projet de la direction, le fréteur devrait assurer deux allers-retours quotidiens entre Calais et Douvres. Il servirait également de « curseur » pour ajuster l'offre et la demande, en complément des rotations assurées par les trois autres navires. Les Rodin et Berlioz effectueraient chacun cinq allers-retours quotidiens et le Molière quatre rotations.

My Ferry Link (ex-SeaFrance)