Défense
Réductions de postes dans la marine : Mieux vaut faire l'appel

Actualité

Réductions de postes dans la marine : Mieux vaut faire l'appel

Défense

Le chiffrage des réductions de postes dans la Marine nationale semble toujours aussi délicat. Après avoir lu et entendu différentes versions, nous avons effectué hier, avec l'état-major, un comptage des troupes en présence et de celles qui le seront dans 8 ans. Car, dans cette affaire, il s'agit avant tout de déterminer quelles catégories de personnels sont comptabilisées. A ce jour, les effectifs de la Marine nationale sont présentés à 53.800 personnels, dont 2650 marins pompiers et environ un millier de gendarmes maritimes. La déflation touchera les effectifs purement « marine », c'est-à-dire quelques 50.000 personnes (dont 18% de civils). D'ici 2015, 6000 postes seront supprimés, ce qui portera l'« équipage » de la flotte française à 44.000 personnels, dont 7000 civils. Entre 2009 et 20011, l'institution devrait donc enregistrer quelques 900 départs par an, chiffre qui sera ajusté sur les années suivantes pour atteindre la barre des 44.000 en 2015.
Certains chiffres diffusés, y compris au niveau militaire, font l'erreur de prendre en compte les marins pompiers et les gendarmes maritimes, ce qui explique le décalage.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française