Défense
Refonte des Horizon: trois options sur la table
ABONNÉS

Actualité

Refonte des Horizon: trois options sur la table

Défense

Les réflexions se poursuivent autour du futur programme de rénovation à mi-vie des deux frégates de défense aérienne de la Marine nationale. Réalisées dans le cadre du programme Horizon, mené en coopération avec l’Italie qui a construit deux bâtiments de ce type (Andrea Doria et Caio Duilio), les Forbin et Chevalier Paul ont été mises en service en 2010 et 2011. Plus grandes frégates de la flotte française, ces unités de 153 mètres et plus de 7000 tonnes de déplacement en charge sont essentielles pour assurer la protection du groupe aéronaval ou d’un groupe amphibie contre des attaques au-dessus de la surface.

Au cours de la prochaine décennie, elles vont bénéficier d’une importantemodernisation destinée à les adapter à l’évolution des menaces, en particulier l’émergence de missiles antinavire supersoniques et d’armes balistiques à capacité antinavire.

Etude nationale en attendant une possible coopération franco-italienne

La RMV des Horizon françaises pourrait faire l’objet d’un nouveau programme en coopération avec les Italiens, ce que souhaitent Naval Group et Fincantieri qui vont créer cet été leur société commune et comptent sur ce programme pour lancer l’activité de cette nouvelle entité. Mais rien n’est encore acté à ce niveau et, en attendant, les travaux sur le projet restent conduits au niveau national.

Dans cette perspective, une étude a été confiée par la Direction Générale de l’Armement aux principaux industriels français impliqués dans le projet, à savoir Naval Group, MBDA et Thales. Trois grandes options se dessinent désormais quant à la RMV des Forbin et Chevalier Paul, les modifications principales devant toucher les capacités de détection, les missiles surface-air ainsi que le système de combat.

Trois solutions plus ou moins ambitieuses et coûteuses

Ces solutions sont

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française