Vie Portuaire
Réforme des retraites : troisième jour de l’opération ports morts

Actualité

Réforme des retraites : troisième jour de l’opération ports morts

Vie Portuaire

Au dernier jour de la deuxième opération « ports morts », des chiffres circulent sur les pertes causées par le blocage, mais il est encore trop tôt pour dresser un bilan, même si de nombreux acteurs du monde portuaire s'alarment de la situation. Pour le troisième jour consécutif, la Fédération nationale des ports et docks (FNPD) de la CGT appelle à bloquer les ports de Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux et Marseille. Les ports du Havre, de Nantes Saint-Nazaire et Marseille sont particulièrement touchés. C’est la deuxième fois qu’une opération de ce type est menée, ce mois-ci, mais en réalité de nombreux blocages plus ponctuels ont eu lieu depuis le 5 décembre. La FNPD-CGT entend ainsi faire pression pour obtenir le retrait du projet de loi sur les retraites.

Dans un communiqué, mercredi 22 janvier, Haropa (l’ensemble

Port du Havre