Vie Portuaire
Réforme portuaire : Dominique Bussereau maintient le cap

Actualité

Réforme portuaire : Dominique Bussereau maintient le cap

Vie Portuaire

Alors que la fédération nationale des ports et docks CGT a appelé les personnels des grands ports maritimes français à observer, ce vendredi, un arrêt de travail de 24 heures, le secrétaire d'Etat aux Transports ne fléchi pas. La réforme des ports sera « menée à son terme », a expliqué hier Dominique Bussereau dans les colonnes de La Tribune. « Nous voulons poursuivre la réforme de nos grands ports, en dépit de la crise économique et de la baisse temporaire du trafic maritime (...) Le transfert des activités d'outillage vers des opérateurs privés est en cours et devrait être achevé au premier trimestre 2010 », ajoute le secrétaire d'Etat.
Suite à une rencontre avec ce dernier, le 26 octobre, la CGT a appelé à la grève les agents des ports de Marseille, Le Havre, Dunkerque, Nantes Saint-Nazaire, Rouen, Bordeaux et La Rochelle. Le syndicat dénonce le manque de « poids » et d'« indépendance » des nouveaux organes de gouvernance des GPM, ainsi que l'« absence » de créations d'emplois et de « projets de développement concret » dans les plans stratégiques des ports.
Enfin, la CGT conteste un projet de décret qui pourrait, selon elle, entrainer une diminution des ressources versées aux salariés futurs bénéficiant du dispositif amiante (ACAATA).

Divers Ports