Vie Portuaire
Réforme portuaire : La CGT appelle à maintenir la pression sur le gouvernement

Actualité

Réforme portuaire : La CGT appelle à maintenir la pression sur le gouvernement

Vie Portuaire

A l'issue de la réunion qui s'est tenue mardi autour du secrétaire d'Etat aux Transports, la fédération nationale des Ports et Docks CGT appelle les agents portuaires à poursuivre le mouvement de contestation contre la réforme portuaire. Le syndicat demande aux personnels de ne pas effectuer les heures supplémentaires (ou deux shifts de nuit). Malgré les propos rassurants de Dominique Bussereau, la CGT juge les réponses du secrétaire d'Etat « très mitigées, notamment sur les engagements du développement de l'activité portuaire suite à la loi, qui ne sont pas respectés ». Pour le syndicat : « Malgré les explications présentées, nous constatons que la loi du 4 juillet 2008 ne nous apporte aucun nouveau trafic dans les ports français, aucune perspective de développement de l'activité réelle, avec une crise économique mondiale qui accentue la fragilité de nos ports ».

Mardi, Dominique Bussereau avait réuni les directeurs des 7 Grands Ports Maritimes français, ainsi que les représentants des entreprises de manutention et la fédération nationale des Ports et Docks. Le secrétaire d'Etat a fait valoir une augmentation significative des investissements dans les GPM et, en ce qui concerne le transfert des outillages et le détachement des personnels au secteur privé, que « l'accord-cadre négocié par les partenaires sociaux offre d'importantes garanties aux salariés concernés, à savoir le maintien de la rémunération et de l'ancienneté, maintien des droits acquis, droit de retour et garantie en cas de licenciement économique ».
Concernant la nouvelle Convention nationale collective unifiée, discutée depuis fin 2008 et devant voir le jour au printemps, la CGT réclame toujours qu'elle s'applique à l'ensemble des travailleurs portuaires, qu'ils soient d'un port de commerce, de pêche ou fluvial. Sur ce point Dominique Bussereau a indiqué que la nouvelle convention s'appliquerait sur les ports autonomes de Paris et Strasbourg. Concernant les autres ports, il s'est engagé à interpeller l'association des ports intérieurs.

Divers Ports