Défense
Relève d'équipage en pleine mer pour un SNLE américain

Actualité

Relève d'équipage en pleine mer pour un SNLE américain

Défense

Afin de protéger au maximum sa force de dissuasion océanique du Covid-19, l’US Navy a décidé d’organiser des relèves d’équipage en pleine mer à bord de ses sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Une opération de ce type s’est récemment déroulée sur l’USS Maryland, l’un des quatorze SNLE américains du type Ohio et l’une des six unités de ce type basées à Kings Bay, sur la façade atlantique des Etats-Unis. Pour éviter tout risque d’épidémie sur le bâtiment, en limitant notamment les contacts avec la terre, un équipage complet de relève (150 marins) a été transféré après quatorzaine sur le SNLE depuis un navire de soutien du Military Sealift Command, l’USNS Westwind.

 

 

Mis en service en 2009, ce dernier fait partie d’une série de cinq anciens navires de services à l’offshore acquis par le MSC et convertis en bâtiments de soutien aux sous-marins. Long de 76 mètres pour une largeur de 16.5 mètres, le Westwind dispose d’un canon de 25mm, qui lui permet de contribuer à l’escorte des SNLE lors de leurs départs et retours de patrouille. On notera que ces navires disposent sur leur pont de travail de rangées de conteneurs qui, en plus de pouvoir servir à transporter du matériel, sont disposées de façon à masquer sur le bord opposé les opérations de soutien aux sous-marins lorsque ceux-ci sont à couple.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

 

US Navy / USCG