Croisières et Voyages
Relevée, l’épave du Concordia offre un incroyable spectacle

Actualité

Relevée, l’épave du Concordia offre un incroyable spectacle

Croisières et Voyages

Après une vingtaine d’heures sous haute tension, l’équipe de sauvetage emmenée par le sud-africain Nick Sloane est parvenue, hier, à mener à bien le relèvement du Concordia. L’épave du paquebot de Costa Croisière, qui a fait naufrage le 13 janvier 2012 sur l’île du Giglio, en Toscane, a retrouvé une position droite à 4 heures du matin. C’est vers 9 heures, la veille, que les opérations avaient débuté. Très lentement d’abord, afin de désolidariser la coque de la roche, dans laquelle elle s’était encastrée. Le système de chaines et de treuils est parvenu à provoquer le puissant effet de levier nécessaire pour faire décoller cette gigantesque masse de plus de 50.000 tonnes (beaucoup de media ont parlé à tort de 114.000 tonnes, chiffre qui correspond en fait au volume du navire). Le paquebot de 290 mètres de long a, ensuite, lentement pivoté. Les 17 caissons soudés sur le flanc bâbord, celui qui était émergé, ont aidé au relèvement en servant de ballasts, étant progressivement remplis d’eau. La partie la plus délicate est intervenue dans la nuit, lorsque le Concordia, qui était couché à 64 degrés, a atteint un angle de 40 degrés. Son point d’équilibre, en fait, à partir duquel le navire a naturellement basculé dans l’autre sens. Il a donc fallu arrêter de tirer mais, cette fois, maintenir le géant afin d’éviter qu’il pivote violemment et chavir

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière Pollution en mer et accidents