Marine Marchande
Remorquage : Des dizaines d'Abeilles débaptisées... et repeintes

Actualité

Remorquage : Des dizaines d'Abeilles débaptisées... et repeintes

Marine Marchande

Conséquence directe de la vente de la division remorquage portuaire de BOURBON au groupe espagnol Boluda, les Abeilles changent de noms. Dans tous les ports opérés par la compagnie, les remorqueurs sont rebaptisés. C'est également le cas pour la nouvelle série de coques construite chez Piriou à Concarneau. Le premier de la série, l'ex-Abeille Camargue, est arrivée à Marseille en octobre dernier. De manière générale, les navires perdent simplement le préfixe « Abeilles » inscrit sur leurs coques. Ils sont en outre repeints aux couleurs de Boluda, comme on peut le voir sur les photos illustrant cet articles. Le Saint-Denis, basé à Saint-Nazaire, dispose désormais de cheminées rouges. « Les Abeilles reste une marque de BOURBON qui peut être réutilisée », souligne-t-on chez BOURBON, où la marque continue déjà de vivre à travers la société Les Abeilles International, qui arme notamment les Abeille Bourbon, Liberté, Languedoc et Flandre, ces grands remorqueurs d'intervention affrétés par la marine à Brest, Cherbourg, la Rochelle et Toulon.
La division remorquage portuaire de BOURBON a été vendue pour 270 millions d'euros, en décembre dernier, au groupe espagnol. Forte d'un millier de salariés et environ 70 remorqueurs, les Abeilles sont devenues Boluda France.

Le Saint-Denis du temps de BOURBON  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Saint-Denis du temps de BOURBON (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Saint-Denis dans sa nouvelle livrée (© : BERNARD BIGER)
Le Saint-Denis dans sa nouvelle livrée (© : BERNARD BIGER)