Construction Navale
Remotorisation des Millennium : Les blocs moteurs arrivés à Brest

Actualité

Remotorisation des Millennium : Les blocs moteurs arrivés à Brest

Construction Navale

Aker Yards Lorient a livré, le 12 mars, les deux nouveaux blocs moteurs destinés aux paquebots Millennium et Constellation. Ces deux ensembles de 300 tonnes et d'une longueur de 16 mètres pour une largeur de 8 mètres, seront soudés et raccordés aux navires par la Sobrena. Pour remorquer ces deux gros colis jusque dans le port du Finistère, Aker a remis à neuf une barge de 30 mètres, le Ter, fabriquée en 1982 et appartenant à la société de lamanage de Brest.
Doté d'un moteur diesel Wärtsilä 16V 38B d'une puissance de 11.5 MW, chaque bloc permettra au navire de réduire sa consommation de carburant. Fonctionnant au fuel lourd et donc beaucoup plus économique, le nouveau moteur améliorera le rendement en fournissant l'énergie du bord et la puissance nécessaire pour les petites allures. Il sera également couplé à une turbine à gaz en vitesse de croisière. Du type Co-Gaz-Electric Steam (COGES), la propulsion d'origine des Millennium ne se compose que d'une turbine à vapeur de 8 MW et deux turbines à gaz General Electric LM 2500, d'une puissance unitaire de 25 MW. Ne fonctionnant qu'au gasoil, cette motorisation a entraîné, avec l'envolée du prix du pétrole, une hausse considérable des frais de soute.

Le Millennium en cale sèche le 3 avril et le Constellation le 2 mai

Le Millennium, première unité à être remotorisée, passera en cale sèche du 3 au 20 avril. Le mois suivant, du 2 au 18 mai, ce sera au tour du Constellation de revenir en France. Sobrena, en collaboration avec Aker Yards, procèdera à la découpe de la coque et à la mise en place du nouveau bloc, l'opération nécessitant de lourds travaux de raccordements. Depuis l'été 2006, les ingénieurs d'Aker et les équipes techniques de l'armateur, Celebrity Cruises, ont débuté le chantier à bord de chaque paquebot. Il s'agissait, notamment, de faire de la place pour les nouveaux ensembles. Ces travaux préparatoires ont pour but de réduire la durée d'immobilisation des navires. La finalisation du montage et des connexions sera d'ailleurs opérée dans les semaines suivant le passage à Brest, alors que les navires auront repris leur activité commerciale. Le démarrage du moteur du Millennium est espéré dans le courant du mois de juin. Outre les opérations autour du bloc, le projet verra également la reprise des échappements et de l'alimentation, ainsi que la réfection des capacités en combustible. Sur les 3300 m3 de volume des soutes, 1300 m3 seront dédiés, après la transformation, au fuel lourd.
D'une jauge de 91.000 tonneaux pour 1019 cabines, le Millennium a été livré par les Chantiers de l'Atlantique en 2000 et le Constellation en 2002. Entre-temps, Saint-Nazaire avait livré deux sisterships, les Infinity et Summit, qui pourraient eux aussi être remotorisés l'année prochaine.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire