Défense
Renault Trucks Défense, ACMAT et Panhard présents à Euronaval

Actualité

Renault Trucks Défense, ACMAT et Panhard présents à Euronaval

Défense

Signe de l’importance grandissante des opérations amphibies, l’industrie terrestre s’intéresse de plus en plus au secteur naval.  Ainsi, pour la première fois, Renault Trucks Défense, Panhard et ACMAT sont présents au salon Euronaval, qui se déroule jusqu'au 26 octobre au parc des expositions du Bourget, près de Paris. Les deux groupes français, qui travaillent actuellement à leur rapprochement, présentent différents véhicules. C'est le cas du Sherpa FS Light de Renault Trucks Défense, un 4x4 blindé de 4 places conçu notamment pour les forces spéciales. Filiale de RTD depuis 2006, ACMAT, de son côté, présente sur le stand le Bastion PATSAS, un blindé de reconnaissance et d’infanterie tout terrain de 15 tonnes en charge et 5 places, fortement armé et lui aussi optimisé pour les opérations commandos.

 

Le Sherpa FS Light (© : RTD)

Le Sherpa FS Light (© : RTD)

Le Bastion PATSAS (© : ACMAT)

Le Bastion PATSAS (© : ACMAT)
 

Les participants au salon Euronaval peuvent également découvrir le PVP de Panhard, exposé sur le stand de Marck, société spécialisée dans les uniformes et équipements pour les armées et forces de sécurité. Le petit véhicule protégé de Panhard est en cours de livraison aux forces armées françaises pour remplacer notamment les P4, et désormais régulièrement présent sur les bâtiments de débarquement de la Marine nationale. Ceux-ci mettent par ailleurs en œuvre, via leurs engins de débarquement, le VBL (véhicule blindé léger), produit par RTD et poursuivant son évolution.

VBL débarquant sur une plage depuis un chaland  (© : DR)

VBL débarquant sur une plage depuis un chaland  (© : DR)

VBL en "navigation" (© : RTD)

VBL en "navigation" (© : RTD)

 

Par leur présence à Euronaval, Renault Trucks Défense, ACMAT et Panhard espèrent séduire les marins, notamment étrangers. Car, si en France les infanteries de marine dépendent de l’armée de Terre, dans de nombreux pays, ces unités sont directement rattachées aux flottes. La présence au Bourget de nombreuses délégations étrangères est donc l’occasion de faire valoir auprès de ces visiteurs, par exemple d’Europe, d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Asie, les véhicules militaires conçus dans l’Hexagone.