Marine Marchande
Rencontre avec les auteurs de l'ouvrage

Interview

Rencontre avec les auteurs de l'ouvrage "L'Astrolabe, le passeur de l'Antarctique"

Marine Marchande

Le 11 octobre prochain paraitra en librairie aux éditions Le Chêne – EPA un livre illustré dédié à un navire polaire légendaire : L’Astrolabe, le passeur de l’Antarctique. Le fruit d’une minutieuse enquête menée en tandem par Daphné Buiron et Stéphane Dugast, deux spécialistes des pôles. Entretien à bâtons rompus avec les intéressés.

 

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

 

- L’Astrolabe peut en cacher un autre ! Le brise-glace L’Astrolabe a quitté le port de Brest le 12 août dernier pour rejoindre La Réunion puis la Terre Adélie. Alors pourquoi consacrer un livre à son prédécesseur : L’Astrolabe, troisième du nom ?

- Stéphane Dugast : Parce que le passé éclaire le présent et l’avenir ! Avec Daphné, nous avons eu la chance, grâce notamment à la Marine nationale, d’embarquer le 12 août dernier à Brest sur L’Astrolabe, quatrième du nom et successeur du navire éponyme auquel nous avons consacré un beau-livre. Ce brise-glace dernière génération a fière allure. « La France peut s’enorgueillir de posséder un tel brise-glace », comme nous l’a écrit l’explorateur et spécialiste polaire Jean-Louis Etienne, qui signe la préface de notre livre.

Quant à son prédécesseur, c’est un navire polaire dédié à la logistique mais pas que… L’Astrolabe, troisième du nom, raconte ainsi l’histoire française en Antarctique de 1988 à nos jours mais également les sciences polaires qui se sont fortement développées avec notamment l’avènement de l’Année Polaire Internationale 2007-2009. Les scientifiques ont d’ailleurs pu confirmer le réchauffement climatique grâce notamment aux recherches menées dans les pôles sans discontinu depuis l’après-guerre.

Notre livre raconte donc non seulement un

Arctique et Antarctique | Actualité maritime des zones polaires