Défense
Rencontre entre le Charles de Gaulle et le groupe Jeanne d'Arc

Actualité

Rencontre entre le Charles de Gaulle et le groupe Jeanne d'Arc

Défense

Jeudi dernier, le porte-avions Charles de Gaulle et le groupe amphibie "Jeanne d'Arc" se sont retrouvés au large de la Grèce. Le groupe amphibie, constitué du bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, ainsi que de la frégate anti-sous-marine Georges Leygues, fait route vers le canal de Suez, dans le cadre de son déploiement en mer Rouge et océan Indien. A cette occasion, il embarque 122 officiers-élèves qui réalisent leur Stage d'Application à la Mer (SAM), successeur des campagnes réalisées depuis 1964 sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc (d'où, pour perpétuer la tradition, le nom de "Groupe Jeanne d'Arc"). Accompagné de la frégate antiaérienne Jean Bart, le Charles de Gaulle poursuit quant à lui son entrainement, avant sa participation le mois prochain à l'exercice OTAN Brillant Mariner.

(© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

(© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Au cours de la rencontre entre les deux groupes, une quarantaine de militaires du Tonnerre, dont des OE, a pu passer quelques heures sur le porte-avions, où les appontages et catapultages de SEM, Rafale et Hawkeye se sont enchaînés. Les quatre bâtiments ont, ensuite, adopté une formation « diamant », avec le CDG en tête, le Tonnerre sur l'arrière et les frégates sur chaque bord. Sur le pont du BPC, qui abrite un groupe tactique embarqué (GTE) composé d'unités de l'armée de Terre, marins et marsouins ont formé une ancre de marine interarmées. Enfin, la journée s'est achevée par un exercice de défense aérienne, impliquant les quatre bâtiments et l'aviation de chasse du porte-avions.

Le BPC Tonnerre (© : MARINE NATIONALE)
Le BPC Tonnerre (© : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française