Défense
Rénovation des La Fayette : de nouvelles structures pour supporter les Sadral
ABONNÉS

Actualité

Rénovation des La Fayette : de nouvelles structures pour supporter les Sadral

Défense

La refonte à mi-vie (RMV) de trois des cinq frégates françaises du type La Fayette, qui a débuté en octobre à Toulon avec la mise en cale sèche du Courbet, comporte d’importants travaux structurels. Non seulement pour accroître la résistance de la plateforme afin de tenir compte de l’âge des bâtiments et du vieillissement de certains matériaux, mais aussi de l’alourdissement des frégates avec l’ajout d’équipements au fil des années. Il s’agit aussi d’intégrer des structures spécialement réalisées pour accueillir de nouveaux systèmes embarqués dans le cadre de la RMV. Au niveau de la coque avec une nouvelle section produite spécifiquement pour le sonar KingKlip Mk2, ainsi que dans les superstructures.

 

La frégate Courbet avant sa rénovation (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

La frégate Courbet avant sa rénovation (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Deux longs caissons de 6 mètres de haut pour 4.5 mètres de large sont ainsi produits par Naval Group pour être intégrés sous le toit du hangar, a appris Mer et Marine. Ces structures verticales en acier vont servir à rigidifier le toit du hangar (cette partie du bateau ayant été réalisée en matériaux composites) afin de supporter chacune un système surface-air Sadral. Deux lanceurs sextuples de ce type, provenant d’anciennes frégates anti-sous-marines du type F70 et remis à niveau avec comme munitions les nouveaux missiles Mistral 3, vont en effet être

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense