Vie Portuaire
Réparation : Saint-Nazaire Marine devient Eiffel Industrie Marine

Actualité

Réparation : Saint-Nazaire Marine devient Eiffel Industrie Marine

Vie Portuaire

Créée en 2005 par Christian Mennesson, l'entreprise de réparation navale Saint-Nazaire Marine a été officiellement reprise, le 1er décembre, par Eiffel Industrie. Le repreneur s'est engagé à conserver l'ensemble des salariés, soit 63 personnes, et à appuyer, avec le port et les collectivités territoriales, le développement de la réparation navale à Saint-Nazaire. « C'est une très bonne chose pour tout le monde. Avec l'augmentation de l'activité, il y avait une hausse des risques et un besoin de stabiliser l'entreprise financièrement, tout en mutualisant des compétences. Les synergies avec Eiffel sont évidentes », souligne Christian Mennesson. Autrefois commandant de sous-marin au sein de la Marine nationale, l'ancien officier, qui a relancé la réparation navale à Saint-Nazaire après la faillite de R2N, a été à l'origine du renouveau de cette activité dans les bassins de Penhoët. Son entreprise est, notamment, parvenue à faire revenir à Saint-Nazaire les pétroliers, qui avaient cessé depuis de nombreuses années de s'y arrêter pour leurs arrêts techniques. Saint-Nazaire Marine a, de plus, démontré sa réactivité en réussissant à prendre, ces trois dernières années, de gros contrats pour des réparations non programmées. On citera notamment le vraquier Astra (48.600 tpl) en 2007, ainsi que le pétrolier Jasmine Knutsen (147.500 tpl) et le vraquier Rotterdam Trader (39.500 tpl) l'an dernier. Après avoir réalisé un chiffre d'affaires culminant à 8.5 millions d'euros en 2008, la société, qui devient Eiffel Industrie Marine, s'est fixée pour objectif de générer 8 à 10 millions d'euros l'an prochain. Christian Mennesson, qui va prendre un nouveau poste au sein du groupe Eiffel, laissera au 1er janvier la barre du chantier à Jacques Mauger, ex-directeur de la maintenance du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire.

Eiffel Industrie Marine