Vie Portuaire
Réparation : Troisième gros navire de l'année en forme Joubert

Actualité

Réparation : Troisième gros navire de l'année en forme Joubert

Vie Portuaire

Le vraquier Rotterdam Trader quitte aujourd'hui Saint-Nazaire, deux mois après son entrée en forme Joubert. Long de 218 mètres pour une largeur de 32 mètres et un port en lourd de 39.500 tonnes, ce navire est la troisième plus grosse unité réparée par Saint-Nazaire Marine et ce en à peine un an. Il fait suite au vraquier Astra (200 mètres pour 48 600 tpl), venu en avril 2007 et au pétrolier Jasmine Knutsen (276.9 mètres pour 147.500 tpl), entré en forme Joubert au mois de février dernier. Comme les deux précédents navires, le passage du Rotterdam Trader à Saint-Nazaire n'était pas prévu. Le vraquier, affecté au transport de bois, devait initialement subir son arrêt technique décennal à Rotterdam mais, suite à une défection du chantier néerlandais pressenti, l'armateur a finalement opté pour l'offre du réparateur français. Pour Saint-Nazaire Marine, le Rotterdam Trader a représenté un important chantier. Entré en forme Joubert le 14 mars, le grand vraquier a subi 15 jours de travaux à sec et une dizaine d'autres à flot. Dans le cadre de la révision de la propulsion, l'hélice de 18 tonnes a été extraite et transférée dans l'atelier de SNM, de même que deux arbres nécessitant une opération d'usinage. Le safran a aussi fait l'objet d'une intervention. Le bateau a, en outre, subi un carénage complet, ses oeuvres vives et mortes étant totalement repeintes, ainsi que deux de ses cales.
Construit en 1998 en Corée du Sud sous le nom de Forest Pioneer, le navire a été rebaptisé Rotterdam Trader en 2007. Il est actuellement opéré par V Ships.
L'accueil de ce vraquier, même s'il n'était pas prévu, renforce la visibilité de Saint-Nazaire Marine sur le segment des gros navires marchands, un créneau sur lequel l'entreprise souhaite résolument se positionner.
On notera enfin que le Rotterdam Trader laissera sa place, aujourd'hui, à l'Octopus. Arrivé hier devant Saint-Nazaire, le méga-yacht de Paul Allen passera en effet par la forme Joubert pour rejoindre le bassin de Saint-Nazaire pour une cale sèche de six mois. Le chantier sera mené à bien par la société marseillaise ITM.

Le Rotterdam Trader et en arrière plan le yacht Octopus (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Rotterdam Trader et en arrière plan le yacht Octopus (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Rotterdam Trader (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Eiffel Industrie Marine