Défense
Réparé, l'Améthyste part rejoindre le groupe aéronaval français

Actualité

Réparé, l'Améthyste part rejoindre le groupe aéronaval français

Défense

Rentré à Toulon le 19 octobre pour passer en cale sèche suite à la détection d'un bruit suspect sur sa ligne d'arbres, le sous-marin nucléaire d'attaque Améthyste a quitté Toulon après réparations. Le SNA a appareillé vendredi dernier de sa base pour rejoindre le groupe aéronaval français, articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle. En dehors de ces deux bâtiments, le GAN compte la frégate de défense aérienne Forbin, la frégate anti-sous-marine Tourville et le pétrolier-ravitailleur Meuse. Encore en Méditerranée, le groupe aéronaval va franchir le canal de Suez pour gagner la mer Rouge puis l'océan Indien. Au cours de sa mission de quatre mois, baptisée Agapanthe 2010, le GAN devrait faire escale à Abu Dhabi, où se trouve la base navale de l'Implantation Militaire Française aux Emirats Arabes Unies (IMFEAU). Le groupe aérien embarqué du Charles de Gaulle, constitué de Rafale, de Super Etendard Modernisés et d'Hawkeye, doit également participer au soutien des troupes terrestres engagées en Afghanistan.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française