Croisières et Voyages
Reportage : A bord du paquebot Carnival Splendor

Reportage

Reportage : A bord du paquebot Carnival Splendor

Croisières et Voyages

Livré fin juin par les chantiers Fincantieri de Gênes, le tout nouveau paquebot de Carnival Cruise Lines réalise sa saison inaugurale en Europe. L'occasion de découvrir les standards et l'ambiance à bord du dernier fleuron de la plus grande compagnie américaine. Vingt-deuxième navire de l'armement, le Carnival Splendor est, extérieurement, identiques aux cinq autres unités de la classe Conquest. Avec 290 mètres de long et 38 mètres de large, il affiche une jauge de 113.300 tonneaux. Comme d'habitude, Joseph Farcus, l'architecte de Carnival, a souhaité marquer les esprits avec le design intérieur du paquebot. Très différent de celui du Freedom, livré l'an dernier, l'atrium du Splendor joue la carte du rose.

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'atrium du Carnival Spendor (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Les ascenseurs (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Les ascenseurs (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Très étonnant, ce vaste espace en forme de puits de lumière alterne bois rose, revêtements cuivrés, petits carreaux noirs aux joints verts et, omniprésents, une multitude de disques roses. Certains y verront une ode au monde de Barbie, d'autre se sentiront plongés dans une réserve de tranches de jambons. Toutefois, après le « choc » initial, il convient de noter qu'on s'habitue très vite à cette décoration assez osée. Dans l'atrium ou dans les ascenseurs, elle continue de faire parler après l'appareillage, mais les commentaires sont rapidement emprunts de curiosité et d'amusement, plus que de dégoût. En ce sens, Joe Farcus réussit une fois de plus son pari. « Le rose donne un sentiment joyeux. Ce qu'il faut voir, c'est qu'il ne s'agit pas de son salon à la maison. Je crois que, lorsque les gens partent en croisière, ils veulent entrer dans un monde de fantaisie. Mon souhait est d'apporter aux passagers une expérience faite de nouveautés », explique-t-il.
Après cette première impression en montant à bord, le passager découvre sa cabine. En tout, le navire comprend 1500 chambres, dont environ 60% avec vue sur la mer. Les cabines sont, comme c'est généralement le cas sur tous les paquebots modernes, très bien agencées et fonctionnelles. On retiendra chez Carnival la qualité de la literie, très prisée des croisiéristes.

 Cabine extérieure avec balcon (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Cabine extérieure avec balcon (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

La cuisine : Un gros point fort de la compagnie

Sur un paquebot américain on pourrait, dans l'absolu, être inquiet quant à la nourriture servie dans les restaurants et les buffets. Or, Carnival Cruise Lines accorde une attention toute particulière aux mets servis à bord. Depuis plusieurs années, le chef français Georges Blanc élabore les plats dégustés sur les navires de la flotte. Homard, filet mignon, Chateaubriand, gambas... Les menus sont particulièrement variés et la nourriture excellente.

Exemples de plats servis à bord (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Exemples de plats servis à bord (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Carnival Splendor compte deux restaurants principaux. Logé sur deux ponts, à l'arrière, le Golden Pearl est un très bel espace avec mezzanine et grands lustres en forme de spirale de perles. On y remarquera également l'omniprésence de grosses cornes d'abondances verte ceinturant une salle où plusieurs centaines de convives se rassemblent pour dîner. Quasiment identique, si ce n'est au niveau de la couleur des perles, foncées cette fois, le Black Pearl Restaurant se situe quant à lui au centre du navire. Les deux salles à manger proposent deux services, à 18 H 45 et 20 H 45.

 Le Black Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Black Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Golden Pearl (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU) Le paquebot dispose en outre d'un restaurant alternatif, accessible sur réservation et moyennant un supplément. Ouvert pour le dîner, The Pinnacle est logé en haut du navire, sous une très belle verrière. Langouste, filet de veau, côtelettes d'agneau sont au menu, de même que l'excellent « surf and turf », plat composé avec langouste et filet mignon. Organisé comme une mezzanine, The Pinnacle est ouvert, en son centre, sur le pont inférieur.

The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
The Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

C'est là que se trouve la Rotisserie et, en dessous, The Lido. Ce vaste espace est agencé comme un ensemble de buffets, à la composition différente. Salades, poissons, viandes, pizzas, lasagnes, assortiments de fromages et de desserts y sont proposés, le placement aux tables étant libre. The Lido compte également un Wok, méthode cantonaise consistant à faire frire ou sauter des aliments. Si cette méthode donne de très bons résultats gustatifs, elle présente toutefois le désavantage des odeurs et de la fumée, qui se répandent alentour et ne sont pas toujours des plus agréables.

La Rotisserie (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La Rotisserie (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

On notera enfin, côté cuisine, qu'il est possible de manger, grâce aux buffets et aux points de restauration rapide, presque 24 h/24. Ainsi, vers 5 ou 6 heures du matin, les fêtards sortant de la boite de nuit pourront manger sur le pouce une pizza fraîchement préparée et cuite... en 7 minutes chrono.

A la cuisine du Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
A la cuisine du Pinnacle (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Service impeccable

L'autre grand point fort de Carnival réside dans la qualité de son personnel. Si, d'ordinaire, les équipages travaillant à bord des navires de croisière ont bonne réputation, ceux de la compagnie américaine sont particulièrement serviables, attentifs et souriants. Comme sur le Freedom l'an passé, nous avons pu remarquer le côté très professionnel des hommes et femmes embarqués sur le Splendor. En tout, une soixantaine de nationalités compose l'équipage. Roumains, Polonais, Moldaves, Tchèques et autre ressortissants d'Europe de l'Est sont très présents, donnant au navire américain une « touche européenne » assez appréciable. Qu'il s'agisse du service en cabine, des restaurants, des bars et des animations, les faux pas et les attentes sont rares, malgré le fait que le bateau vienne juste d'entrer en flotte. Pour les passagers francophones maîtrisant mal l'Anglais, des menus en Français sont proposés, de même que des informations traduites sur les escales et la programmation hebdomadaire du bateau (spectacles, animations, dress code pour la soirée...) Il convient de noter qu'il est assez rare de trouver des personnels francophones. Toutefois, certains efforts sont consentis par la compagnie, qui incite certains de ses employés à travailler cette langue. Nous en avons rencontré plusieurs sur le Splendor, dont Randy, un créole de Sainte-Lucie ne ratant jamais une occasion de parler avec les passagers francophone pour améliorer son Français.

Le Spa du Carnival Splendor (© : CCL)
Le Spa du Carnival Splendor (© : CCL)



Centre de bien être embarqué

Très à la mode ces dernières années dans l'industrie de la croisière, le Spa est devenu un équipement indispensable des paquebots modernes. Sur le Carnival Splendor, le centre de bien être est situé tout en haut du navire. Il est identique au « Samsara » du Costa Serena, navire presque jumeau construit en 2007 pour la filiale italienne de Carnival. Au premier niveau, on trouve la salle de sport, où des dizaines de machines sont à la disposition -gratuitement, des passagers. Des professeurs dispensent par ailleurs des cours (payants). Rameur ou vélo face à la mer restent très prisés.

 (© : CCL)
(© : CCL)

Mais le Cloud 9 Spa, c'est aussi, et peut être avant tout, un vaste espace de détente. Derrière la salle de fitness, une piscine de balnéothérapie permet de se relaxer, allongé dans un bain bouillonnant. Situé sous une verrière, cet espace est lumineux et très agréable, si l'on excepte (comme sur le Serena) la présence de quatre grosses statues chinoises dont on se demande ce qu'elles font là. A proximité, quatre salles accueillent sauna et hammam, ainsi que le solarium avec sièges chauffants en pierre. Ces équipements sont plutôt aboutis, notamment au niveau des hammams, recouverts de mosaïques, nettement plus agréables que les bains de vapeur dans une salle aux bancs en plastique.

La piscine du Spa (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La piscine du Spa (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Salle de repos (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Salle de repos (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'étage supérieur du Spa rassemble les salles de soins. Massage suédois, massage aux pierres chauffantes, acuponcture, soins du visage, programme de réduction de la cellulite, salon de coiffure, manucure, pédicure... Les services sont assez importants mais, bien évidemment, ne sont pas inclus dans le prix de la croisière. Par exemple, pour un massage suédois de 50 minutes, il faudra compter 119 dollars, alors que la première séance d'acuponcture est facturée 150 dollars (50 minutes), puis 125 dollars pour trois quarts d'heure supplémentaires.
Il existe par ailleurs des forfaits (journalier ou hebdomadaire) permettant d'accéder à la piscine du spa, ainsi qu'aux sauna et hammam (une quarantaine de dollars par jour). Cet accès est d'ailleurs inclus pour les passagers occupant la soixantaine de « cabines spa ». Situées au pont 10, ces cabines disposent d'un accès direct au Cloud 9, via un ascenseur privé.

Piscine extérieure (© : CCL)
Piscine extérieure (© : CCL)

Trois piscines, dont une couverte

En dehors de la piscine du Spa, le Carnival Splendor dispose de trois autres bassins. L'un d'eux est situé sur l'arrière, en extérieur, dans le prolongement du Lido. Offrant une très belle vue sur le sillage du navire, cet espace comprend un bar et deux bains à remous. On y remarquera également deux grandes demi-maquettes des paquebots Normandie et Queen Mary, petite touche d'histoire au coeur de la croisière moderne.

La piscine arrière (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La piscine arrière (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)



 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Piscine couverte(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Piscine couverte(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Bain à remous sous le dôme (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Bain à remous sous le dôme (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)



 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Une autre piscine est située près du grand toboggan, à l'avant, alors qu'une troisième est logée au centre du navire, sous une vaste verrière amovible. Ce dôme, qui s'ouvre lorsque le soleil baigne le pont et que les températures ne sont pas fraîches, est situé deux ponts au dessus du bassin, un bain à remous étant logé au niveau intermédiaire. En journée, le Carnival Seaside Theatre diffuse, grâce à son écran géant, différents films, les passagers assistant aux séances allongés sur des transats ou bien depuis les tables, installées sur les côtés, où l'on peut se restaurer. Alors que des animations, par exemple avec des danseurs, sont proposées en journée, le soir venu, la piscine couverte se transforme en lieux de fête, avec les incontournables danses du club, où les passagers suivent les chorégraphies proposées par les personnels d'animation. De 7 à 77 ans, tout ce petit monde se mélange joyeusement, dans une ambiance très bon enfant.

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)



Théâtre, casino, bars et discothèque

Chaque soir, des shows sont proposés au « Spectacular », l'impressionnant théâtre se déployant, à l'avant, sur trois niveaux. Plus sobre que son équivalent sur le Carnival Freedom, le théâtre du Splendor, à l'allure résolument moderne, accueille plus de 1000 passagers. Le public vient y apprécier différents shows, comme des comédies musicales ou un concert donné par Markus, un excellent chanteur dont la voix et le « sex-appeal » ont un effet assez redoutable sur certaines Anglaises.

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Elément incontournable et particulièrement lucratif pour les compagnies, le casino du navire présente des dizaines de machines à sous, ainsi que des tables de black jack, de poker ou encore les roulettes.

 Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Casino (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Royal Flush Casino est bordé par l'Oceanview, deux larges coursives ouvertes sur les deux bords du bateau et permettant aux passagers de prendre un verre en admirant la mer. L'Ocean View (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'Ocean View (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Différents bars jalonnent ces deux allées. On y trouve notamment le très joli El Mojito ou encore le Coffee Club. Les amateurs de cafés et de chocolats prendront rapidement l'habitude de fréquenter ce lieu, le café américain servi dans les restaurants n'étant pas du meilleur goût pour un Français ou un Italien. Toujours au même niveau, on trouve The Cool, très sympathique bar où, chaque soir, un chanteur et pianiste met une belle ambiance. Quelques mètres plus loin, l'ambiance sera plus électrique. C'est là que se situe le Red Carpet, la boite de nuit du Splendor. A dominante rouge et disposant d'une vaste piste de danse, ce night club est particulièrement réussi.

 Le Jazz bar (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Jazz bar (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 The Cool (© : FRANCK SENANT)
The Cool (© : FRANCK SENANT)

 Le Mojito bar (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Mojito bar (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Le Morocco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Morocco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Le Morocco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Morocco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Le Robusto (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Robusto (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 La disco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La disco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 La disco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La disco (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Dans un autre style, peut être un peu sombre, le Robusto Bar fait office de fumoir. Les amateurs de cigares, de Cognac et de Brandy s'y retrouveront, dans l'atmosphère très cosy créée par ses larges et confortables fauteuils en cuir rouge foncé. Parmi les autres bars présents sur le navire, on remarquera, sur l'extrême arrière du pont 5, El Morocco. D'inspiration orientale, la décoration de ce beau salon mélange les tons rouges et zébrés, le décor étant complété de palmiers et de mobilier d'inspiration marocaine.

Le mini-golf (© : CCL)
Le mini-golf (© : CCL)

Pour tous les âges

Comme sur nombre d'autres compagnie, au fil des années, Carnival a vu sa clientèle se « démocratiser ». Aux côté des personnes âgées, de plus en plus de familles et désormais des voyageurs plus jeunes ont opté pour ce mode de vacances. Afin d'accentuer la tendance, l'armement américain a développé son offre et adapté les espaces intérieurs de ses navires. Matérialisé par « Freddy », une mascotte que certains trouveront relativement effrayante, un programme très complet est par exemple proposé aux enfants et aux adolescents, avec des clubs spécifiques, en fonction des tranches d'âge, où différentes activités leur sont proposées. Des espaces exclusivement réservés au jeune public ont également été mis en place. Ainsi, sur le Carnival Splendor, le « Club O2 » accueille une discothèque uniquement accessible aux jeunes passagers. Cette très belle salle comprend une piste de danse, un bar (avec des boissons non alcoolisées) et un espace formé d'une banquette circulaire avec plusieurs écrans en hauteur. On peut y regarder un film, avec des écouteurs, ou bien faire une partie de jeu vidéo.

 Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Club O2 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Une salle contigüe est, d'ailleurs, spécialement dédiée aux flippers, simulateurs et autres jeux vidéos. A bord, il existe aussi des salles pour les jeunes enfants, pris en charge par des animateurs, ce qui permet aux parents de vaquer à leurs occupations. Une espace de jeux aquatiques est, en outre, réservé aux enfants. On notera, par ailleurs, que les adolescents et enfants sont parmi les principaux utilisateurs du terrain de sport situé derrière la cheminée. Assez vaste, reconfigurable et doté de gradins, on peut y jouer au basket, au tennis ou encore au foot. Plusieurs tables de ping-pong sont également disposées sur les ponts extérieurs.

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Piscine pour les enfants (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Piscine pour les enfants (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Les « anciens », de leur côté, apprécient particulièrement la salle de cartes, où ils s'adonnent aux jeux de société, ou encore la bibliothèque, qui renferme des milliers d'ouvrages. Les boutiques, où les produits sont détaxés en mer, sont également très prisées. Dans l'après-midi, on trouve aussi de nombreux retraités sous le dôme du pont piscine couvert. C'est en effet là que, via l'écran géant, des films ou des concerts sont diffusés en journée. Lorsque le temps est trop mauvais, la verrière se referme, permettant aux spectateurs de continuer à profiter, allongés sur un transat, des programmes diffusés sur l'écran.

 Le mini-golf (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le mini-golf (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 La bibliothèque (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
La bibliothèque (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Boutiques (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 Casino (© : FRANCK SENANT)
Casino (© : FRANCK SENANT)

  (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
(© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Méditerranée, îles grecques, Caraïbes et Amérique du sud

Et puis, bien évidemment, une croisière ce sont des escales et la découverte de nombreux pays. Les passagers peuvent bénéficier des excursions (payantes), proposées par la compagnie ou découvrir les régions touchées par leurs propres moyens. Après avoir passé l'été en Europe du Nord, le Carnival Splendor a rejoint la Méditerranée. Il est actuellement exploit sur des traversées de 13 jours et 12 nuits au départ de Rome (Civitavecchia). Il rejoint ensuite Naples, Marmaris, Izmir, Istanbul, Le Pirée (Athènes), Katakolon (Olympie), Livourne (Florence/Pise) et revient sur Civitavecchia où il reste deux jours, permettant aux passagers de profiter de la capitale italienne, située à environ une heure de route.
Après ce passage en Méditerranée, le paquebot débutera le 29 octobre une transatlantique qui le mènera à Miami, port américain depuis lequel il proposera jusqu'en mars des croisières d'une semaine dans les Caraïbes. Il fera ensuite le tour de l'Amérique du sud pour se positionner à Los Angeles.
______________________________________________

- En savoir plus sur les croisières du Carnival Splendor

 Casino (© : FINCANTIERI)
Casino (© : FINCANTIERI)

Carnival