Histoire Navale
Reportage : Le Belem, entre rêve et histoire

Reportage

Reportage : Le Belem, entre rêve et histoire

Le célèbre trois-mâts, construit en 1896 à Nantes, achèvera mi-octobre sa campagne estivale et hivernera pour la première fois en Méditerranée. Depuis 20 ans, Chaque saison, des centaines de personnes viennent y découvrir la voile traditionnelle.
Histoire Navale
Reportage

La Mer du nord est aujourd’hui d’un calme méditerranéen. La mer est presque d’huile et l’effilée coque noire et blanche trace sa route au milieu de nulle part. Après une journée de houle et de pluie, une dizaine de stagiaires profitent de ce répit sur le gaillard avant du Belem. Ils sont retraités, étudiants ou salariés, passionnés de voile ou simples novices. Certains sont allongés sur le teck, savourant la chaleur des rayons du soleil qui baigne le pont. Dans les yeux de certains, on devine l’émerveillement : « L’élément le plus marquant, c’est le calme. On entend juste le clapotis des vagues et quand on regarde autour, il n’y a rien, c’est le vide. On a vraiment l’impression d’être seul au monde », confie Bruno, qui fête ses quarante ans sur le voilier. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’était un rêve depuis qu’un jour, ce Chti parti travailler sur Paris a découvert un rassemblement de vieux gréements : « Ca a été le déclic et aujourd’hui, je suis vraiment heureux d’être là ». L’émotion est perceprible dans sa voix. L’émotion, c’est peut être l’un des meilleurs termes pour qualifier le Belem, ce vénérable bateau qui sillonne les mers depuis 109 ans. Son commandant, Eric de Saint-Planca, en est persuadé. Entré dans la marine comme matelot en 1990, il accède au poste …

Vieux gréements | Actualité des navires traditionnels Le Belem | Actualité du célèbre trois-mâts nantais