Divers
Reportage photo : Avec les sauveteurs de La Seyne - Saint-Mandrier

Actualité

Reportage photo : Avec les sauveteurs de La Seyne - Saint-Mandrier

Divers

Jean-Louis Venne, notre correspondant à Toulon, a récemment pu embarquer sur une vedette de la station SNSM de La Seyne - Saint-Mandrier. Au cours de cette sortie, les sauveteurs bénévoles ont pu s'entrainer avec la Marine nationale lors d'une démonstration d'hélitreuillage de civière par un Dauphin de la flottille 35F, basée à Hyères. Organisé par le comité local des pêches maritime et des élevages marins du var, cette opération s'est déroulée le 18 octobre dans l'enceinte de l'institut de promotion et de formation aux métiers de la mer (IPFM). L'occasion de voir, de plus près, comment se déroule un hélitreuillage depuis une vedette de la SNSM.

La SNS 155 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
La SNS 155 (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Travaillant de concert avec l'ensemble des moyens de sauvetage présents dans la région, les sauveteurs de La Seyne - Saint-Mandrier disposent de deux embarcations. Rapide et simple à mettre en oeuvre, la vedette légère SNS 429 assure l'été une permanence au port de Saint-Elme afin d'intervenir rapidement la zone de surveillance de la station. Cette dernière aligne également, toute l'année, la vedette de 1ère classe SNS 155 Notre Dame de Bonne Garde, qui permet des remorquages de navires et avec un rayon d'action important. Pouvant appareiller en 20 minutes par n'importe quelles conditions météorologiques, ce bateau est en service dans la station depuis 2007. Chaque année, les sauveteurs bénévoles de La Seyne - Saint-Mandrier réalisent entre 50 et 100 interventions, permettant de secourir entre 80 et plus de 200 personnes.

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : JEAN-LOUIS VENNE)
(© : JEAN-LOUIS VENNE)

Sauvetage et services maritimes