Croisières et Voyages
Reportage : Une croisière en Baltique avec NCL

Reportage

Reportage : Une croisière en Baltique avec NCL

Croisières et Voyages

Nous vous emmenons aujourd'hui à la découverte des capitales de la Baltique sur le Norwegian Jewel. Le paquebot de la compagnie Norwegian Cruise Line vogue durant toute la saison estivale de la Scandinavie aux Pays Baltes, en passant par la Russie. L'occasion de découvrir, à travers cette croisière de 13 jours et 12 nuits, une très belle destination et d'appréhender la vie sur un navire américain ( VOIR NOTRE REPORTAGE SUR LE NAVIRE).
La Baltique est une région très riche historiquement et culturellement, ce qui en fait, objectivement, une destination à découvrir. L'été s'y prête bien en raison du climat, plus propice au beau temps et aux températures agréables. Au niveau de l'ambiance, la Baltique est très différente de la Méditerranée. Le voyage y est plus paisible, avec moins de familles nombreuses. Le paquebot ne regorge pas de personnes âgées mais d'un public plutôt situé entre 40 et 60 ans. Alors que les jeunes de 20 à 35 ans auront plutôt tendance à opter pour des vacances méditerranéennes, on trouve à bord une grande majorité d'adultes accompagnés de quelques adolescents et enfants (sur le nombre de passagers, les jeunes ne se seront toutefois pas isolés).
Pour les passagers n'appréciant pas particulièrement le tumulte et le bruit des navires surchargés, notamment de meutes d'enfants hurlants, la Baltique est une excellente destination.

Le Norwegian Jewel
Le Norwegian Jewel

Au niveau des escales, en dehors de Saint-Pétersbourg où le paquebot reste deux jours à quai, les escales sont d'une journée, la durée variant suivant les ports (généralement une huitaine d'heures). On peut descendre à terre et visiter les villes par ses propres moyens (en empruntant ou non les navettes mises à disposition), ou réserver une excursion (payant). Le bureau des excursions présente tous les itinéraires proposés pour chaque escale, permettant aux passagers de faire leur choix et de réserver plusieurs jours à l'avance.

Copenhague
Copenhague

COPENHAGUE, Danemark

Histoire

En Danois KOBENHAVN (Port des Marchands) est la plus grande ville de Scandinavie, avec une population d'1,5 million d'habitants. Elle est aussi la Capitale du plus ancien royaume au monde, fondé il y a plus de 825 ans par l'Evêque Absalon qui construisit en 1167 un bastion sur l'île centrale de Slotsholmen (où se trouve aujourd'hui le Château de Christianborg, siège du Parlement Danois). En 1416, Copenhague est devenu la capitale royale du Danemark, mais il faudra attendre le règne du Roi Christian IV (1588-1648), le Roi Soleil du Danemark, pour que les principaux bâtiments soient construits : l'Ancienne Bourse aux Echanges, la Tour Ronde et le Palais Rosenborg - avec l'aide d'architectes danois. Copenhague fut assiègées par ses voisins suédois au 17ème siècle, ravagée par la peste ainsi que par deux incendies dévastateurs au siècle suivant. Le pays fut également attaqué deux fois par les britanniques durant les guerres napoléonniennes au début du 19ème siècle, sans oublier l'occupation allemande au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Lieux d'Intérêts

La Capitale du Danemark est Copenhague, une cité reconnue par les touristes pour les Jardins du Tivoli et pour la statue de la Petite Sirène. Pour les hommes d'affaires internationaux, Copenhague est réputé pour ses industries à la technologie avancée, notamment dans l'énergie, le design, la santé, l'environnement, la construction, le tourisme et les secteurs de loisirs, ainsi que pour être un noeud de commerce et de transport. Non seulement tout est à proximité à Copenhague, mais il existe de nombreux choix de visites entre les 50 musées de la ville - avec des expositions allant des arts délicats à l'histoire, en passant par le design moderne et la technologie - une richesse de palais et de sites royaux, les célèbres Jardins du Tivoli, la Statue de la Petite Sirène... et la découverte ne s'arrête pas aux limites de la ville. Des douzaines de châteaux, musées et autres attractions dont des sites Vikings et Tombeaux Royaux peuvent être visités après un court trajet dans l'arrière pays.

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Copenhague
Copenhague

Petits Trucs à savoir

Monnaie : la monnaie officielle du Danemark est le Krone :
10 couronnes = env. 1,34 €
10 € = env. 74 couronnes.
Il n'est pas rare de voir les prix en double affichage K / € et certains établissements acceptent l'euro.

Langues : la langue officielle est le danois, mais l'anglais et l'allemand sont courament parlés par la population.

Transport : depuis le quai, vous trouverez des bus touristiques (forfait journée, vous pouvez descendre et remonter quand vous le souhaitez) pour découvrir le meilleur de copenhague. Transport en commun et taxis sont également disponibles.

Office de Tourisme : un bureau de l'office de tourisme est situé sur le Quai Langevinie : plans et informations y sont disponibles.

Shopping : Vous pouvez faire du Shopping sur les artères Stroget, Radhuspladsen, Nytorv.

Notre avis

Après deux nuits et une journée de mer suite au départ de Douvres, le Norwegian Jewel arrive pour sa première escale dans la capitale danoise. L'accès au centre de la ville peut se faire à pieds, nécessitant une marche d'environ une demi-heure. Le chemin, bordant l'eau, passe devant la fameuse « petite sirène » de Copenhague, statue emblème de la cité devant laquelle des nuées de touristes se prennent en photo. La ville est très agréable et dispose de beaux monuments, idéale pour une promenade.

Le Norwegian Jewel à Warnemünde
Le Norwegian Jewel à Warnemünde

WARNEMUNDE, Allemagne

Histoire

Située sur les bords de la Baltique, Warnemünde offre 800 ans d'histoire et 160 ans de tradition balnéaire. Ses plages de sable blanc, ses maisons de pêcheurs blanches en font un lieu attirant, tout comme la "Vieille Rivière" avec ses navires de plaisances et les pêcheurs vendant leurs prises sur leur cutter. Fondée aux environs de 1200, Warnemünde a été des siècles durant un propère village de pêcheurs, d'une faible importance dans le développement économique et culturel de la région. En 1323, la ville perdit son statut d'indépendance avec son rachat par la ville de Rostock, avec que celle-vi sauvegarde son accès à la mer Baltique. Ce n'est qu'au 19ème siècle que le développement de Warnemünde s'accélère en devenant une cité balnéraire populaire. Aujourd'hui, la ville compte environ 9.000 habitants.

Lieux d'Intérêts

Vivant modestement de la pêche, du trafic ferry, du commerce et de l'artisanat, les habitants de Warnemünde ont mené une luttre constante contre les inondations et les énemies de la ville hanséatique. Le vieux village de pêche est la propriété de la riche ville de Rostock, depuis que Heinrich de Mecklenbourg, en sérieuse recherche d'argent lui a vendu toute la rive gauche du fleuve Warnow, en 1323. La vente de Warnemünde marqua le début d'une période de pauvreté et de restriction des droits individuels, jusqu'à ce que la ville fut découverte pour le Tourisme. Les riches citoyens de Rostock furent les premiers à profiter des plaisirs de la mer, et le nombre de visiteurs augmenta rapidement. Alors que le mot se répandait que l'air du large et l'eau salée faisait des merveilles contre certaines afflictions, les stations balnéaires se développaient tout le long de la côte baltique. Au tournant du siècle dernier, les dames et les messieurs se trouvaient strictement séparés lors des bains, bien que les costumes de bain de cet époque ne laissaient guère que quelques centimètres de peau dénudés. En total contraste de cela, le Warnemünde d'aujourd'hui dispose même d'une partie de plage réservée aux nudistes.

Warnemünde
Warnemünde

Warnemünde
Warnemünde

Warnemünde
Warnemünde

Warnemünde
Warnemünde

Warnemünde
Warnemünde

Norwegian Cruise Line | Toute l'actualité de la compagnie de croisière NCL