Vie Portuaire
Résultats 2005 : Marseille dans le vert, le Havre dans le rouge

Actualité

Résultats 2005 : Marseille dans le vert, le Havre dans le rouge

Vie Portuaire

Les deux premiers ports de France affichent une courbe de croissance inversée en 2005. Tiré par les hydrocarbures et malgré la grève de septembre et octobre, le port autonome de Marseille a terminé l’année à 96.6 millions de tonnes, soit une hausse de 2.7%, selon une estimation provisoire. Le gain de 2.5 Mt est donc principalement imputable au bon comportement des hydrocarbures (+4.1%, 62.6 Mt) qui conforte Marseille dans sa position de port majeur dans le domaine de l’énergie. 2005 a été caractérisée par le dynamisme des raffinés et gazeux (+ 12%), du GNL (+ 47%) qui retrouve son niveau d’avant l’accident de Skikda début 2004. Le GPL connaît une hausse de plus de 11% enregistrant ainsi un record historique. Seul le brut stagne à 45 Mt. Selon le PAM : « Le niveau de trafic total aurait pu se révéler meilleur si le secteur des marchandises diverses n’avait été fragilisé par de nombreux mouvements de blocages internes ou externes ». Ce

Port de Marseille Port du Havre