Défense
Retour sur l’International Fleet Review devant les côtes indiennes

Focus

Retour sur l’International Fleet Review devant les côtes indiennes

Défense

Plus de 70 bâtiments de guerre, des dizaines d’aéronefs, des milliers de marins et 51 pays représentés… L’Inde a accueilli du 4 au 8 février le plus grand rassemblement aéronaval de l’année. Traditionnellement, chaque président indien, en tant que chef suprême des forces armées, fait organiser une revue navale pendant son mandat, soit nationale, soit internationale, cette seconde option étant cette fois retenue. En tout, 10 évènements de ce type ont été organisés depuis l’indépendance de l’Inde en 1947.

A l’instar des grands défilés militaires, ces parades maritimes servent tout autant à présenter à la population la marine du pays que de manœuvres prestigieuses démontrant aux autres nations alliées ou rivales sa puissance navale. Dans le cas d’une revue internationale, c’est aussi un véritable outil diplomatique. Ainsi, à travers l’International Fleet Review 2016, New Delhi a voulu souligner la priorité donnée par l’Inde à sa stratégie maritime, démontrer des capacités opérationnelles de sa marine et valoriser son industrie de défense.

 

Le Vikramaditya, nouveau porte-avions indien (© INDIAN NAVY)

Le Vikramaditya, nouveau porte-avions indien (© INDIAN NAVY)

 

Bientôt en position de quatrième flotte mondiale

Appelée à devenir rapidement la quatrième flotte mondiale en tonnage, derrière les Etats-Unis, la Chine et la Russie, la marine indienne s’est lancée dans un vaste plan de développement et de modernisation. Toutes ses capacités (bâtiments de surface, sous-marins, aéronautique navale) sont renforcées et bénéficient de nouve

Marine indienne | Toute l'actualité de la Bharatiya Nau Sena