Marine Marchande
Robin des Bois s'inquiète des conditions de déconstruction du TK Bremen

Actualité

Robin des Bois s'inquiète des conditions de déconstruction du TK Bremen

Marine Marchande

L'association Robin des Bois a fait part de son inquiétude sur les conditions d'urgence évoquées dans l'arrêté préfectoral du préfet du Morbihan pour la déconstruction du TK Bremen, qui s'est échoué le 16 décembre sur une plage d'Erdeven. Ce document administratif, destiné à l'armateur du navire, sert à encadrer l'ensemble des opérations de découpe et d'évacuation du navire. L'association fait valoir que « la déconstruction telle qu'elle est encadrée par la rubrique 2712 de la nomenclature des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement prévoit une cartographie préalable des matières polluantes intégrées à la coque au moment de sa construction et des matières polluantes provenant de l'exploitation du navire pendant 30 ans », faisant notamment référence aux fumigations de la cargaison, pouvant potentiellement contenir des traces de pesticides.
« Par ailleurs, l'arrêté préfectoral daté du 26 décembre 2011 confirme la présence potentielle des peintures à l'amiante, au tributylétain et autres métaux toxiques », ajoute l'association. La déconstruction du navire avance très vite et pourrait être terminée dan moins de deux semaines.

Pollution en mer et accidents