Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Rolls-Royce envisage de vendre son activité marine

Construction Navale

La crise de l’offshore pourrait avoir une conséquence majeure sur le groupe britannique Rolls-Royce. Après plusieurs années de résultats négatifs, sa branche Marine pourrait être mise en vente. Cette opération ne concernerait pas les activités navales militaires de Rolls-Royce, qui vont désormais être rattachées au nouveau pôle Défense. Deux autres pôles, Aérospatial civil et Energie, réuniront les autres activités du groupe. La propulsion marine, qui compte actuellement les marques Bergen, MTU ainsi que Kamewa sera conservée et devrait être rattachée au pôle Energie, qui contiendra également les activités nucléaires militaires.

Depuis 2015, Rolls-Royce Marine, dont la plus grosse partie des activités de design et de fourniture d’équipements est basée en Norvège, a essayé de s’adapter à un environnement économique très dégradé. Après avoir racheté les bureaux d’études ainsi que l’activité propulsion de la famille Ulstein en 1999, le groupe britannique a en effet principalement misé sur le marché des navires offshore, poursuivant la gamme de design UT et rachetant nombre d’équipementiers basés sur la côte ouest norvégienne.

Le coup d’arrêt de l’industrie offshore, lié à la chute brutale du prix du baril fin 2014, a profondément secoué le groupe. Il a fallu repenser rapidement la ligne stratégique, sortir du tout offshore, investir sur de nouveaux marchés plus porteurs comme la croisière ou la pêche. Le virage a été pris, avec des conséquences lourdes notamment en termes d’emplois (30% des 4200 employés ont été licenciés), et Rolls-Royce a remporté des contrats sur ces nouveaux segments, avec notamment la très symbolique commande des navires d'expédition d'Hurtigruten. Parallèlement, le groupe s’est également lancé dans la course aux navires autonomes à laquelle il consacre une grosse partie de sa R&D.

Mais ce n’est visiblement pas suffisant. « Il nous semble pertinent aujourd’hui d’évaluer si le futur de notre branche Marine ne serait pas mieux servi par un nouveau propriétaire », annonce ainsi Warren East, patron du groupe. Les détails de cette importante réorganisation seront connus le 7 mars prochain à l’occasion de la présentation des résultats financiers 2017.

 

Rolls-Royce