Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Rolls-Royce lance son nouveau moteur GNL

Construction Navale

Le salon SMM d’Hambourg a été l’occasion la semaine dernière pour Rolls-Royce de lancer officiellement la commercialisation de son nouveau moteur fonctionnant au GNL. À l’inverse des matériels d’autres constructeurs qui sont conçus pour fonctionner en mode dual avec du carburant classique et du gaz naturel liquéfié, le nouveau moteur de Rolls-Royce utilise uniquement du GNL.

Appelé Bergen B36:45L, l’engin incorpore de nombreuses pièces communes avec la version diesel B33:45L. Sa maintenance a été étudiée pour être la plus aisée possible. « Le carter de vilebrequin, commun à tous les types de moteurs, intègre toutes les galeries d'air et d'huile, minimisant la tuyauterie externe et assurant la rigidité et la sécurité de fonctionnement. Les culasses individuelles et les bielles en trois parties permettent de retirer la totalité de la tête, de la chemise, du piston et de la bielle supérieure en vue de leur révision et de les remplacer en tant qu'ensemble sans perturber l'extrémité inférieure du moteur », explique Rolls-Royce.

 

Un groupe moteur avec le B36:45L (© ROLLS-ROYCE)

Un groupe moteur avec le B36:45L (© ROLLS-ROYCE)

 

À noter qu’il est légèrement plus volumineux au niveau des cylindres. « D’autres modifications concernent le système de carburant et les injecteurs, qui sont conçus par Bergen Engines et permettent un fonctionnement fiable avec des carburants sous forme de gaz. Le système robuste de calage des soupapes permet une réponse optimale aux variations de charge, quelle que soit la qualité du carburant».

Le B36:45L profite aussi des mêmes capacités que le B33:45L, à savoir 600kW par cylindre à 750 tours par minute. Pour l’instant le moteur est disponible en version six, huit et neuf cylindres. L’industriel planche toutefois sur des versions de forte et très forte puissance à douze et vingt cylindres.

Pour la conception de cette machine, Rolls-Royce a bénéficié du retour d’expérience des précédents moteurs Bergen et notamment la modèle B35:40. Le B36:45L se veut économe, mais aussi plus propre que ces équivalents classiques au diesel. Les oxydes de soufre (SOx) et les particules sont pratiquement éliminés. De même, les émissions d'oxyde d'azote (NOx) sont réduites de plus de 90% par rapport à un moteur diesel équivalent. Enfin, les gaz à effet de serre sont 22% moins importants.

Rolls-Royce