Construction Navale
Rolls Royce remporte le prix du navire 2012 pour le Far Solitaire

Actualité

Rolls Royce remporte le prix du navire 2012 pour le Far Solitaire

Construction Navale

 « Visuellement, il ne paraît pas révolutionnaire. C’est peut-être parce que le plus innovant est à l’intérieur ». Martin de Jonghe, jeune architecte de Rolls-Royce, vient de remporter le prix du navire 2012, remis à l’occasion du salon SMM de Hambourg. Le Far Solitaire, premier design de navire ravitailleur de plateforme (PSV) de type UT754 WP, sortira le mois prochain des chantiers STX OSV de Langsten en Norvège pour être livré à son armateur Farstad. Et le navire de 96 mètres de long risque bien de marquer les esprits.

« La première chose que l’on voit, c’est son étrave perce-vague, puisque c’est le premier à être équipé de ce design que nous avons développé. Celui-ci va fortement améliorer le confort de l’équipage, ce qui était une priorité donnée par l’armateur  pour ce navire qui va travailler en mer du Nord » La technologie WP (Wawe Piercing) combine un bulbe d’étrave avec une étrave droite. « A l’arrière, sur le pont, nous avons, pour la première fois, équipé un navire avec une grue de 10 tonnes montée sur rail sur le bordé à tribord, ce qui va permettre de faciliter et sécuriser la manutention sur le pont », poursuit l’architecte.

 

 

Les capacités d’un chimiquier pour les dangereux

Mais la vraie nouveauté est sous le pont. « Ce navire a été construit selon les normes applicables aux chimiquiers en matière de capacités. Ce qui lui permettra de transporter plus de matière dangereuses que les 800 m3 autorisés par le code IBC de l’OMI. Ce qui est une nécessité depuis que la nouvelle version de la résolution A.673 de l’OMI qui classent désormais les boues de forage comme matière dangereuse en raison des éventuels résidus chimiques qui pourraient s’y trouver ». Actuellement la plupart des supplies de la mer du Nord ont une capacité de 1000 à 1200 m3. Ce qui signifie que soit les navires ne pourront pas être complètement chargés soit on applique une nouvelle solution. C’est ce que nous avons décidé de faire ». L’UT 754 WP n’est pas un chimiquier mais il en a toutes les spécifications en matière de stabilité et de ventilation. Ce qui, du coup, lui permet d’embarquer 1600 m3 de matières dangereuses. L’ensemble des cuves, équipées chacune d’une pompe individuelle. « Toutes les pompes sont séparées pour éviter le mélange de produits ». les pompes peuvent être amenés sur le pont pour faciliter la manutention.

La propulsion du navire est assurée par deux propulseurs Azipull 120 CP pouvant être alimentés jusqu’à 2200 kW. Ils sont accompagnés de deux propulseurs en tunnel de 883kW chacun ainsi qu’un propulseur azimutal rétractable de 883kW. La puissance moteur est délivré par trois groupes Bergen 25 :33L9A de 2765kW. A quai, le Far Solitaire peut être connecté à n’importe quel tension et intensité et utiliser le courant quai, seul ou en parallèle avec les groupes du bord. Le pont est éclairé par des Leds.

 

Rolls-Royce