Marine Marchande
Rolls-Royce teste ses nouveaux waterjets pour vitesse réduite

Actualité

Rolls-Royce teste ses nouveaux waterjets pour vitesse réduite

Marine Marchande

Le motoriste britannique Rolls-Royce vient de terminer les essais en mer de sa nouvelle série S4 de waterjets, dont deux exemplaires ont été récemment installés à bord d’un catamaran rapide australien, le Tangalooma Jet. Ce nouveau type de waterjet a été pensé pour optimiser la consommation à des vitesses réduites, le slow steaming touchant en effet également les ferries rapides en raison du coût du combustible. Les catamarans rapides, qui croisaient régulièrement aux alentours de 45 nœuds, semblent désormais choisir des allures d'environ 30 nœuds.

Le Tangalooma Jet était auparavant équipé de deux Kamewa 63 SII. Pour installer les nouveaux modèles, deux 6S34, l’ensemble de la propulsion a été changé, y compris les moteurs. Les premiers résultats semblent bons puisque la consommation a été optimisée et la manœuvrabilité augmentée. Les premiers calculs montrent une économie de 55.000 euros pour la facture annuelle de soutage.

Rolls-Royce devrait prochainement équiper deux yachts Mangusta avec des waterjets de cette gamme.

 

Rolls-Royce Propulsion - motorisation