Défense

Actualité

Rolls-Royce : un concept de bâtiment militaire sans équipage

Défense

Après les navires de commerce, les bâtiments militaires n’échappent pas aux projets d’autonomisation des navires. Rolls-Royce vient ainsi de dévoiler un concept de navire militaire sans équipage de 60 mètres de long et d’une autonomie de 3500 milles et 100 jours.

Ce type de navire serait mono-mission et pourrait effectuer des tâches diverses, allant de la patrouille à la détection de mines. Avec son déplacement de 700 tonnes, il pourrait croiser à des vitesses supérieures à 25 nœuds.

 

(ROLLS-ROYCE)

 

Ce premier design est basé sur une propulsion diesel-électrique, alimenté par deux moteurs MTU 4000 fournissant une puissance de 4 MW. Le concept est imaginé équipé de propulseurs à aimant permanent, une batterie de 3000 kWh pour les opérations à petites vitesses et même des panneaux photovoltaïques. Une configuration avec des petites turbines à gaz est également à l’étude.

« Nous avons pu constater l’intérêt des plus grandes marines pour des unités autonomes, qu’elles préfèrent aux navires contrôlés à distance », explique Benjamin Thorp de Rolls-Royce. « De tels bâtiments permettent d’augmenter le potentiel opérationnel, de réduire le risque pour les équipages et de diminuer les coûts opérationnels et de construction ».

Le groupe britannique, déjà très fortement impliqué dans la recherche sur les navires autonomes, n’a pas de doute quant à leur future intégration au sein des armées. « Dans les dix prochaines années, nous nous attendons à voir l’arrivée de plateformes autonomes de taille moyenne dans la plupart des grandes marines. Nous voyons déjà un certain nombre d’unités sans équipage dans les armées et nous comptons bien prendre une place de leader sur ce futur marché ». 

 

(ROLLS-ROYCE)

Rolls-Royce