Marine Marchande
Rotterdam : les grands porte-conteneurs reviennent de Chine bien remplis

Actualité

Rotterdam : les grands porte-conteneurs reviennent de Chine bien remplis

Marine Marchande
Vie Portuaire

Avec le ralentissement des échanges mondiaux, plus particulièrement depuis la Chine, du fait de la pandémie, un grand nombre de porte-conteneurs ont été désarmés ici ou là dans différents endroits du globe. Cependant, le port de Rotterdam semble tirer son épingle du jeu.

Samedi 20 juin, rien qu’au terminal de la Maasvlakte 2, pas moins de trois porte-conteneurs géants pour une capacité totale de 57.950 EVP déchargeaient leurs marchandises venues directement de Chine. Il s’agissait des Salahuddin (14.500 EVP), HMM Oslo (23.820 EVP) et Monaco Maersk (19.630 EVP). Le Salahuddin d’Hapag-Lloyd avait remplacé le MOL Tribute de 20.170 EVP. Ces trois mastodontes étaient arrivés avec un chargement pour ainsi dire complet. Certes, il y avait à bord des boîtes vides mais qu’importe puisque leur tirant d’eau était au maximum. Et le défilé des mastodontes dans le port néerlandais s’est poursuivi puisqu’après le départ du Monaco Maersk, la place fut prise par un certain MSC Ambra de 23.756 EVP.

 

Le HMM Oslo le 20 juin (© MARC OTTINI)

Le HMM Oslo le 20 juin (© MARC OTTINI)

 

A noter que le Commandant du HMM Oslo a reçu lors de cette première escale dans le port néerlandais – et européenne de surcroit – la plaque du port suivant le protocole sanitaire qui s’applique aux Pays-Bas avec une distance de 1,80 mètre.

Un article de Marc Ottini. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.