Vie Portuaire
Rouen : 40ème anniversaire des rencontres sportives pour marins

Actualité

Rouen : 40ème anniversaire des rencontres sportives pour marins

Vie Portuaire

Le port de Rouen est le dernier bastion en France à accueillir une association oeuvrant pour proposer des moments de détente sportive aux équipages en escale, indiquent les organisateurs de ces rencontres. Cette année, ce sera la 40ème édition pendant laquelle marins et salariés du milieu maritime pourront se détendre au détour de la pratique du sport. L'évènement se tiendra en début de semaine prochaine à la salle des sports Robespierre de Petit-Quevilly.

 

Les marins en escale profitent d'un moment de partage et de fête grâce au sport (© ASMP)

Les marins en escale profitent d'un moment de partage et de fête grâce au sport (© ASMP)

 

La 40ème édition depuis 1976

Cette année, le tournoi se déroule sur trois jours, les 4, 5 et 6 juin. Un pot de clôture est prévu le 8 juin à 11 heures au salon de réception de la Coopérative de Lamanage de Rouen. Si la première édition s’est déroulée en 1976, celle de 2018 est bien la quarantième. En effet, il n’y a pas eu de rencontres en 2003 et 2010.

Originellement, l’événement était organisé par l’Association pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes. Seulement, en 2016 le comité local chargé des rencontres sportives à l’AGISM a dû arrêter ses activités. Pour Yves Michel, c’était impensable de rester sans rien faire. L’ancien responsable local à l’AGISM a ainsi lancé l’Association Sportive Maritime et Portuaire à la fin de l’année 2016. L’idée étant de faire perdurer ces journées sportives, les dernières ayant court dans les ports en France.

 

Une partie de basket lors d'une édition précédente (© ASMP)

Une partie de basket lors d'une édition précédente (© ASMP)

 

Depuis, l’ASMP a repris le flambeau grâce au travail des bénévoles au premier rang desquels on trouve le président fondateur. Yves Michel, retraité, fait figure de dernier des Mohicans. L’ancien directeur d’agence portuaire est très attaché à cet accueil réservé aux gens de mer.

 

Photo de remise de trophée avec Yves Michel à droite, en costume (© ASMP)

Photo de remise de trophée avec Yves Michel à droite, en costume (© ASMP)

 

Un moment privilégié pour les marins

Pendant les trois jours des rencontres, Yves Michel se rendra à la capitainerie du port de Rouen. De là il saura quels sont les bateaux en escale dont les équipages pourraient être disponibles. Puis, s’en suivra une visite des navires pour aller à la rencontre des équipages. Depuis les années 70, beaucoup de choses ont changé. « Avant on avait des lignes régulières pour le transport de conteneurs. On pouvait retrouver des têtes connues. Aujourd’hui, le trafic repose beaucoup sur les céréales. Le transport de ces dernières est très dépendant des marchés. Certains navires que l’on doit accueillir risquent de ne jamais revenir », résume Yves Michel. Toutefois, le bénévole rouennais garde toujours le contact avec d’anciens visiteurs.

 

Le Basket plait beaucoup lors des rencontres sportives (© ASMP)

Le Basket plait beaucoup lors des rencontres sportives (© ASMP)

 

Pour ce qui est des sports pratiqués, on retrouve beaucoup de basketball, de tennis de table, de badminton. Les équipages, qui sont pour la plupart étrangers, avec une grande proportion de Philippins, de Chinois et de Russes, apprécient ce genre de disciplines. L’année dernière, près d’une soixantaine de participants avait répondu à l’invitation.

Des rencontres sportives ouvertes aux salariés du monde maritime

Depuis quelques années, les rencontres sportives ne sont plus uniquement réservées aux marins en escale. En effet, d’autres acteurs du monde portuaires, douaniers, transporteurs, logisticiens, etc., avaient émis le souhait de participer. Demande qui a naturellement été acceptée.

 

L'ASMP bénéficie du soutien de plusieurs sponsors et partenaires, dont le club de foot de Quevilly (© ASMP)

L'ASMP bénéficie du soutien de plusieurs sponsors et partenaires, dont le club de foot de Quevilly (© ASMP)

 

Paradoxalement, alors que le port de Rouen est le dernier à faire vivre ce tissu associatif pour la pratique sportive à destination des marins, ce genre de rencontres marchent très bien dans de nombreux pays européens. A Rouen, les retours sont très positifs. Ces moments de distraction offerts aux naviguants recoivent l'adhésion de tous. Les partenaires de l'ASMP jouent le jeu en mettant à disposition des cadeaux que peuvent emporter les participants. Maintenant, il reste la question de l'avenir. Comme pour l'ensemble du milieu associatif, tout dépend de la longévité de l'engagement des bénévoles. Yves Michel se donne sans compter, mais il sait qu'il faudra bien laisser la main un jour. La question sera de savoir si d'autres auront la motivation pour reprendre le flambeau.

 

Port de Rouen