Vie Portuaire
Rouen : des vraquiers à plus de 11 mètres de tirant d'eau

Actualité

Rouen : des vraquiers à plus de 11 mètres de tirant d'eau

Vie Portuaire

Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, dont le chantier s’est achevé en juillet 2019, des vraquiers plus gros ou plus chargés fréquentent la place normande. Ces dernières semaines, trois navires céréaliers ont quitté les terminaux rouennais avec un tirant d’eau de 11 mètres et même un peu plus. Un nouveau record a ainsi été signé à l’export avec l’Equinox Dream, qui a quitté l’estuaire de la Seine le 27 décembre. Ce navire de 197 mètres de long pour 32 mètres de large avait chargé au terminal Sénalia de Grand-Couronne 45.000 tonnes d’orge à destination du Qatar, le chargement étant ensuite complété à Dunkerque. L’Equinox Dream a remonté la Seine avec un tirant d’eau de 11.15 mètres.

 

L'Equinox Dream descendant la Seine le 27 décembre (© FABIEN MONTREUIL)

L'Equinox Dream descendant la Seine le 27 décembre (© FABIEN MONTREUIL)

 

Les deux autres céréaliers ayant atteint la barre des 11 mètres dernièrement sont le Laguna Seca, navire de 229 mètres de long pour 32 de large parti de Rouen le 18 décembre avec 54.000 tonnes de blé destinées à la Chine, ainsi que le Lowlands Amstel, vraquier de 200 mètres de long pour 32 de large parti le 2 janvier vers l’Afrique de l’ouest après avoir chargé 45.000 tonnes de blé.

 

Le Laguna Seca remontant la Seine le 21 décembre pour charger du blé sur les terminaux rouennais (© FABIEN MONTREUIL)

Le Laguna Seca remontant la Seine le 21 décembre pour charger du blé sur les terminaux rouennais (© FABIEN MONTREUIL)

 

Port de Rouen