Vie Portuaire
A Rouen, la vedette portuaire Maïmiti équipée de nouveaux moteurs

Actualité

A Rouen, la vedette portuaire Maïmiti équipée de nouveaux moteurs

Vie Portuaire

La vedette Maïmiti, un catamaran en aluminium de 15 mètres, servant à réaliser des relevés bathymétriques sur la Seine a été rafraichie au Centre de réparation navale de Haropa-Port de Rouen. Point d’orgue des travaux, elle a été dotée d’une nouvelle propulsion : les anciens moteurs Volvo de 290 CV avec près de 30.000 heures de navigation au compteur ont été remplacés par des Cummins de 300 CV. Ces nouveaux moteurs à injection à haute pression à rail commun dotés de nombreux capteurs, offrent un meilleur couple à faible régime. Ils consomment et polluent moins que leurs prédécesseurs.

« La nouvelle motorisation a nécessité l’adaptation des conduites d’échappements ainsi que des tuyauteries d’eau pour le refroidissement. Les pompes d’assèchement et de lutte incendie ont été modernisées. Les deux lignes propulsives ont également été remplacées et les équipements hydrauliques de pont révisés. A cela, s’ajoutent des travaux de peinture effectués avec la participation des marins », indique Haropa. Avant d'être remise en service, la vedette lancée en 1988 a subi un arrêt technique permettant de vérifier l’état de la coque et de procéder à sa rénovation.

Equipée d’écho-sondeurs, Maïmiti réalise des sondages et prélèvements pour maintenir la circulation des navires. La vedette sert depuis 2012 dans le port amont, après avoir été remplacée à Honfleur par l’Aurélie (15 mètres de long, pour 4.50 de large, sortie de chez Allais) pour travailler en baie de Seine.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.