Marine Marchande
Rouen : Le Charlottenborg part après trois semaines d'immobilisation

Actualité

Rouen : Le Charlottenborg part après trois semaines d'immobilisation

Marine Marchande

Le porte-conteneurs roulier Charlottenborg, un ancien Delmas que la compagnie a continué d'affréter régulièrement jusqu'ici, a finalement pu appareiller de Rouen vendredi, après trois semaines d'importantes réparations. Le navire avait été immobilisé le 25 octobre au quai de Petit-Couronne, suite à une inspection du Centre de Sécurité des Navires (CSN). Les inspecteurs avaient, alors, constaté des déficiences au niveau de la production d'énergie. Des problèmes d'habitabilité et même de structures avaient même été décelés. Après d'importants travaux et une contre-visite du CSN, le Charlottenborg a finalement été libéré le 18 novembre. Chargé de conteneurs et de véhicules, le navire a quitté Rouen pour mettre le cap sur l'Afrique de l'ouest.
On notera que ce n'est pas la première fois que ce vieux CON-RO, construit en 1981, rencontre des problèmes techniques. Dans le cadre du Memorandum de Paris, un système de suivi européen, ce navire est d'ailleurs bien connu et surveillé. C'est d'ailleurs après avoir appris qu'il avait procédé à une opération technique pouvant être révélatrice de dysfonctionnements, avant son escale au Havre, que les Affaires maritimes ont décidé de l'inspecter. A l'issue de son immobilisation et des déficiences rencontrées, le Charlottenborg a vu sa notation augmenter dans le Memorundum de Paris. Désormais, il sera pisté et sera contrôlé au moins une fois par mois s'il revient en Europe.
Construit sous le nom de Romain Delmas, le navire mesure 186.5 mètres de long pour une largeur de 32.26 mètres. Affichant un port en lourd de 24.260 tonnes, il peut embarquer 1187 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur) et 800 voitures. N'appartenant plus, aujourd'hui, au groupe CMA CGM, il est la propriété de Nordana Line, une société basée à Singapour.

Port de Rouen