Vie Portuaire
Rouen: L'immersion des boues de dragage autorisée

Actualité

Rouen: L'immersion des boues de dragage autorisée

Vie Portuaire

Les préfets de Seine-Maritime, du Calvados et de l’Eure ont autorisé, par un arrêté commun pris le 27 avril dernier, le clapage de 50 millions de m3 de sédiments de dragage au large des côtes normandes. Ce volume s’entend pour les 10 prochaines années. Il s’agit des boues qui seront issues du dragage du chenal d’accès au port de Rouen.

Le projet, porté par Haropa Port de Rouen, avait été très contesté, notamment par des communes riveraines des deux zones de clapage. Les plans prévoient que 45 millions de m3 seront immergés à 17 km au large de Deauville, 5 millions de m3 au large de Honfleur.

La commission d’enquête publique avait finalement rendu un avis favorable fin janvier évoquant « des sédiments présent(ant) une qualité chimique inférieure au seuil réglementaire ».

 

Port de Rouen