Marine Marchande
La marine espagnole rachète un roulier de Suardiaz pour le transport militaire

Actualité

La marine espagnole rachète un roulier de Suardiaz pour le transport militaire

Marine Marchande

Le Galicia, l’un des navires rouliers de la compagnie espagnole Suardiaz, qui a notamment fréquenté régulièrement le port de Saint-Nazaire sur la ligne avec Vigo, va rejoindre l’Armada española. Il a en effet été racheté par le ministère espagnol de la Défense pour être converti en transport de matériel et de véhicules au profit des forces armées terrestres du pays. Cette acquisition, d’un montant de 7.5 millions d’euros, va permettre de remplacer deux vieux bâtiments de transport de l’Armada, l’El Camino Español  (98 mètres, 1984) et le Martin Posadillo (75 mètres, 1973), retirés du service en novembre 2019 et en septembre 2020. Plusieurs projets avaient été étudiés par Madrid pour assurer le remplacement de ces deux anciens rouliers civils, le Martin Posadillo ayant été acquis en 1990 par l’armée de terre espagnole et transféré en 2000 à la marine, alors que l’El Camino Español avait été versé à l’Armada presqu’immédiatement après son rachat en 1999. Navantia avait notamment proposé la construction d’une unité neuve. Mais c’est la solution du navire d’occasion, moins coûteuse, qui a été retenue.

Construit en 2003 par le chantier Barreras de Vigo, le Galicia est un navire de 149.4 mètres de long pour 21.4 mètres de large et 4400 tonnes de port en lourd. Il est équipé d’une grande rampe arrière donnant accès à ses ponts garages, conçus pour accueillir jusqu’à 1117 voitures ou 45 camions. Avant d’entrer en service dans ses nouvelles fonctions militaires, le navire, qui se trouve actuellement dans le port de Santander, va bénéficier d’un arrêt technique au cours duquel différentes modifications seront apportées afin de répondre aux besoins des militaires espagnols. Il devrait également être repeint en gris, comme les autres unités logistiques de l’Armada. Il devrait débuter sa nouvelle carrière l'an prochain. 

On notera qu’en dehors des Martin Posadillo et El Camino Español, qui sont donc maintenant désarmés, la marine espagnole compte encore dans ses rangs une vieille unité de transport, le Contramaestre Casado, ancien cargo de 104.7 mètres construit en 1953 et qui avait été versé en 1982 à la marine après sa saisie par les douanes espagnoles. Il devait normalement être désarmé depuis plusieurs années mais demeure pour le moment en flotte.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine espagnole | Toute l'actualité de l'Armada española