Nautisme
Route de l'Equateur : Passage sous le  20° parallèle Nord pour les leaders

Actualité

Route de l'Equateur : Passage sous le 20° parallèle Nord pour les leaders

Nautisme

Après 10 jours de course, Région Guadeloupe faisait toujours course en tête hier soir. Le Jumbo 40 de Philippe Fiston et Marc Lepesqueux n'aura abandonné la première place qu'une poignée d'heures, au profit des « congolais » menés par Philippe Monnet. Cela fait plusieurs jours que les concurrents de la Matondo Congo - Route de l'équateur sont embarqués sur l'Autoroute du Sud. Le paysage défile à toute vitesse, les speedo flirtent régulièrement avec les 20 noeuds ! Le Maroc est derrière eux, hier la Mauritanie, demaini le Sénégal. Des destinations exotiques dont les parfums arrivent jusque sur le pont des bateaux en course. Le vent de Nord d'une quinzaine de noeuds propulsait hier la flotte dans cette descente vers le Sénégal, obligeant les bateaux à empanner régulièrement afin d'utiliser au mieux leur spinnaker.

Problème de réglage de safran pour Petit Nice Passedat

L'équipage féminin du Petit Nice Passedat participe à cette deuxième partie de course avec un triple handicap. Anne Liardet, Marie Riou et Caroline Barbarin ont en effet annoncé hier matin à la vacation que la barre de leur Jumbo 40 était rendue particulièrement dure à cause d'un problème de réglage de safrans. A pleine vitesse au portant, Le Petit Nice Passedat est comme un camion sans direction assistée, et c'est lors de fortes embardées que les deux spis ont été déchirés. Sans ces deux voiles d'avant stratégiques jusqu'au 10° parallèle, la route sera longue pour elles jusqu'au Congo ! Les premiers voiliers sont annoncés au large de Dakar demain, pour ensuite mettre le clignotant à gauche. Gageons que tous les concurrents pourront attraper l'alizé du Sud Est après ce passage, et que les Class'40 en panne de spi pourront enfin recoller au peloton, afin d'offrir une entrée en rang serré dans le Golfe de Guinée !

Une course solidaire

Au-delà de son aspect sportif et économique, La Matondo Congo - Route de l'équateur véhicule les messages de plusieurs associations caritatives fortement implantées au Congo. Une façon d'aider de nombreux bénévoles à faire connaître leur action sur le terrain et à récolter des fonds pour financer des projets, particulièrement tournés vers l'aide à l'enfance en difficulté et aux problèmes de santé publique. CFAO (membre d'UNICONGO), a choisi de financer un des projets sociaux que soutient l'organisation. Grâce au concours « Dessine moi un bateau », CFAO va distribuer à 70 classes de Pointe Noire des crayons, des stylos, ainsi que des class kits pédagogiques de la marque BIC. Ceux qui veulent participer à cet élan solidaire peuvent le faire par le biais du site Internet de la course aujourd'hui, où un espace sera réservé aux déclarations d'intention de dons.

D'autres projets sont également à remarquer. C'est le cas d'Association Espace Enfants qui a pour but d'assurer une enfance décente à des enfants des rues en cours de réinsertion sociale, accueillis et hébergés provisoirement au Centre d'Accueil et de Rencontre pour Enfants (CARE) de l'AEE. Il y a également les enfants accueillis au Centre de Mineurs de Mvou Mvou sont soit scolarisés, soit en formation professionnelle, et ce en fonction du projet de l'enfant. Le Centre d'accueil et la Maison d'écoute ont d'importants besoins en ressources humaines, financières et matérielles. Enfin, l'association Serment Merveil est une ONG de développement socio-sanitaire installée au Congo Brazzaville. Elle est impliquée dans la prise en charge psychosociale des personnes vivant avec le VIH/SIDA et dans la prévention du sida et de la drogue dans les écoles du Congo Brazzaville. Elle est également présente dans la protection sociale des orphelins du sida en favorisant leur accès aux services sociaux de base.
_______________________________________________

- La course en direct sur matondo-congo.com

Route de l'Equateur