Nautisme
Route du Rhum : Arrivées en cascade à Pointe-à-Pitre

Actualité

Route du Rhum : Arrivées en cascade à Pointe-à-Pitre

Nautisme

Les arrivées continuent de se succéder en Guadeloupe. Lundi, l'enfant du pays, Philippe Fiston sur Adriana Karembeu Paris, dernier concurrent de la catégorie des monocoques 60 pieds IMOCA, a fait une arrivée triomphale place de la Victoire peu avant Luc Coquelin sur le Mono classe 2 Cap Guadeloupe 971. Quelques heures plus tard, Pierre Antoine (Imagine - Institut des Maladies Génétiques) franchissait en vainqueur la ligne d'arrivée de cette 8e édition de la Route du Rhum - La Banque Postale dans la catégorie des Multis classe 3 tandis que six Class'40 arrivaient en cascade à Pointe-à-Pitre après s'être livré une ultime et intense bagarre autour de l'île. Si Guillaume Voizard (Le Comptoir Immobilier) a franchi la ligne en 4e position, il prend finalement la 5e place au général de l'épreuve après le reclassement de Philippe Legros (Côtes d'Armor - Pierres et Mer), ce dernier ayant bénéficié d'un bonus de 20 heures suite à son déroutage pour le sauvetage de Charlie Capelle après son chavirage au large du cap Finisterre.

Mono 60 IMOCA : Fiston accueilli en héros à Pointe-à-Pitre

Philippe Fiston sur Adriana Karembeu Paris a franchi la ligne lundi à 15 h 28 min 43 sec heure locale, soit 20 h 28 min 43 sec heure de Paris. Très attendu en Guadeloupe, Philippe Fiston aura mis 22 jours 7h 26min et 43 sec pour rejoindre son île natale à la vitesse moyenne de 6,62 noeuds soit 9 jours 19h 27 min et 45 sec après le vainqueur de sa catégorie : Roland Jourdain. Dernier certes de sa catégorie, le Guadeloupéen originaire de St-Anne s'est offert la possibilité, après avoir été englué plusieurs jours dans la pétole, d'établir le record de Basse Terre en étant le plus rapide des IMOCA à parcourir les 24 milles entre la bouée de Basse Terre et la ligne d'arrivée en 3h 08 min 29 sec.

Multi classe 3 : Pierre-Antoine en vainqueur !

Pierre Antoine (Imagine - Institut des Maladies Génétiques) a remporté le Rhum en terminant hier premier des multicoques classe 3 à 1h 54 min 38 sec heure de Paris. Seul concurrent de sa catégorie encore en course après les abandons respectifs de Charlie Capelle et Ross Hobson, Pierre Antoine aura mené son bateau jusqu'à Pointe-à-Pitre en 22 jours 12h 52 min et 38 sec, à la vitesse moyenne de 6,55 noeuds. " C'est une victoire avec un goût un peu amer pour moi. D'abord parce que j'ai un de mes copains qui n'est pas arrivé (Charlie Capelle, ndlr), et qu'ensuite mon deuxième concurrent s'est retourné aussi. Aux Açores je me suis retrouvé tout seul en course dans ma classe et c'est quelque chose que je n'avais pas du tout imaginé au départ. Du coup, ça a changé un peu la suite du parcours. Ce qui m'a fortement retardé, parce que c'est arrivé à un moment clé, c'est le problème que j'ai eu avec ma grand voile qui était trop vieille et qui a explosé complètement. Cela m'a fait perdre pas mal de temps et ça ne m'a pas permis de gérer la météo comme je l'aurais voulu. Quand il reste 2000 milles à parcourir sans GV, on se demande si ça vaut le coup de continuer ou pas et puis finalement avec un peu de persévérance et un peu de bricole, on repart tant bien que mal. Depuis les Açores, j'ai fini avec un bateau handicapé. La gêne a été d'autant plus importante qu'on a eu du tout petit temps et que je n'ai pas pu sortir de la bulle sans vent. Comme je n'avais pas beaucoup de vitesse, j'ai du subir. Ca a duré cinq jours et c'était infernal. Heureusement ces dernières 24 heures ont été extra et l'arrivée magique. "

Multi classe 2 : Dominic Demanchy, 6e et dernier concurrent de cette catégorie, à bon port !

Dernier multi Classe 2 attendu à Pointe-à-Pitre, Dominique Demachy à coupé la ligne à 15h 23 min et 24 sec, heure de Paris. Il boucle donc sa première Route du Rhum en 6e position après 23 jours 02h 21 min 24 sec à la vitesse moyenne de 6,39 noeuds. Il termine 4 jours 15h 45 min 50 sec après le vainqueur de sa catégorie Franck-Yves Escoffier. " Les deux derniers jours de mer ont été magnifiques. Je n'ai pas dormi beaucoup parce que le vent a été vicieux cette nuit mais c'est sympa de finir au contact avec trois monocoques 40 pieds. Ca a mis un peu de piment. J'ai bien profité de ces derniers milles, avec du vent et du soleil et si dans ces conditions, on a vraiment bien en mer, j'avoue que je suis content d'arriver. Pour moi, c'est l'aboutissement d'un an de travail ! ". A noter que Gifi était le dernier multicoque (classes 1, 2 et 3 confondues) à arriver à Pointe-à-Pitre.

Class'40 : Un suspens haletant pour la 4e place !

Après les arrivées, dans l'ordre, de Phil Sharp (philsharpracing.com), Gildas Morvan (Cercle Vert) et Ian Munslow (Bolands Mill), un petit groupe de six bateaux était à la lutte pour la 4e place. Aux abords de la Guadeloupe, Guillaume Voizard, Dominic Vittet, Yvan Noblet, Damien Grimont, Philippe Legros et Olivier Rabine se tenaient en moins de 50 milles. Dès lors a débuté une régate digne de match-race. Si le skipper du Comptoir Immobilier a réussi à s'échapper pour franchir la ligne en 4e position, derrière la bagarre a été intense. Appart'City, Chocolats Monbana, Côtes d'Armor - Pierres et Mer et Audio Atao System ont fini au contact et au final quelques minutes seulement séparent les solitaires - 10 minutes à peine séparent Grimont, Vittet et Legros. Ce dernier, arrivé en 7e position à Pointe-à-Pitre, prend finalement la 4e place au classement général de l'épreuve. Le Costarmoricain bénéficiait en effet d'un bonus de 20 heures suite à son déroutage pour le sauvetage de Charlie Capelle après son chavirage au large du cap Finisterre. A noter que Gwenc'hlan Catherine (Tchuda Popka 2), qui comptait de son côté 4 heures de bonification pour son action dans le sauvetage de Joe Seeten, s'empare de la 10e place et relègue du même coup Gery Trentesaux sur Guyader l'Esprit de la Mer en 11e position. Hier soir, 11 Class'40 étaient toujours en mer.
____________________________________________

- La course en direct sur le site de la Route du Rhum - La Banque Postale

Route du Rhum 2006