Croisières et Voyages
Royal Caribbean commande un quatrième Quantum

Actualité

Royal Caribbean commande un quatrième Quantum

Croisières et Voyages
Construction Navale

Meyer Werft et la compagnie américaine Royal Caribbean International ont annoncé le 8 mai la signature d’un accord portant sur la construction d’un quatrième paquebot du type Quantum of the Seas. Construite par le chantier de Papenburg, en Allemagne, la tête de série, éponyme, a été livrée en octobre 2014 alors que son premier sistership, l’Anthem of the Seas, l’a été le mois dernier. La troisième unité, l’Ovation of the Seas, a été mise sur cale à Papenburg en mars en vue d’une livraison au printemps 2016. Quant au quatrième paquebot de cette classe, sa mise en service est prévue au printemps 2019. Longs de 348 mètres pour une jauge de 167.800 GT, les Quantum comptent 2090 cabines et suites. Ce sont les plus grands paquebots du monde après les Oasis of the Seas (225.000 GT, 2700 cabines), dont deux exemplaires sont exploités par RCI et deux autres sont en construction chez STX France à Saint-Nazaire, pour des livraisons en 2016 et 2018.

Fortifier les marchés existants et en développer d’autres

Ces nouveaux navires vont permettre à la compagnie américaine, filiale du groupe RCCL, de poursuivre sa croissance et son développement sur de nouveaux marchés. Le Quantum of the Seas, après avoir passé l’hiver aux Etats-Unis, va ainsi rejoindre cet été la Chine, où il sera basé à l’année. Il sera remplacé sur le marché américain par l’Anthem of the Seas, qui rejoindra la région de New York à l’automne et proposera des croisières vers les Caraïbes. Quant à l’Ovation of the Seas, il retrouvera le Quantum of the Seas en Chine avant d’être normalement repositionné en décembre 2016 en Australie. Les discussions se poursuivent aussi avec la Nouvelle-Zélande, dont les ports doivent investir dans leurs infrastructures afin d’accueillir des navires de cette taille. Les mastodontes de la classe Oasis font, pour leur part, leurs débuts en Europe cette année, avec l’Allure of the Seas, qui va y réaliser une première saison estivale complète. Fraîchement livré par STX France, le futur Harmony of the Seas lui succèdera dès sa mise en service au printemps 2016.

Remplacement des unités les plus anciennes

Au-delà des nouveaux marchés, les paquebots commandés par Royal Caribbean vont aussi lui permettre de renouveler sa flotte, dont les unités les plus anciennes sont versées à certaines filiales du groupe RCCL ou transférées vers d’autres opérateurs. Le Majesty of the Seas (1192), dernier des trois paquebots de la classe Sovereign encore exploité par RCI, va ainsi rejoindre ses deux aînés chez Pullmantur en 2016. Cette même année débuteront les sorties de flotte de la génération suivante, celle des Legend of the Seas, construits à la fin des années 90. Le Splendour of the Seas sera le premier paquebot de cette classe à quitter Royal pour intégrer à l’été 2016 Thomson Cruises, filiale britannique du groupe TUI, avec lequel RCCL est partenaire (TUI Cruises est une société commune du voyagiste allemand et de RCCL). Et il ne serait pas étonnant que d’autres unités de la génération du Splendour suivent le même chemin, la charte d’affrètement des Thomson Spirit (33.900 GT, 1350 passagers) et Thomson Majesty  (40.900 GT, 1900 passagers), qui appartiennent à l’armement chypriote Louis, devant prendre fin en 2017 (Louis prévoit de récupérer les bateaux en 2018). 

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale