Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Royal Caribbean lève le voile sur le paquebot Quantum of the Seas

Croisières et Voyages

Une fois de plus, la compagnie américaine Royal Caribbean International a décidé d’innover avec son nouveau paquebot, issu du projet Sunshine, dont elle a dévoilé hier le design et un certain nombre d'équipements. En construction depuis le 31 janvier au chantier Meyer Werft de Papenburg, le Quantum of the Seas sera le plus gros navire de croisière réalisé jusque là en Allemagne. Il surclassera le Norwegian Breakaway (324 mètres, 145.000 GT, 2014 cabines), de NCL, qui sera livré dans quelques jours par Meyer Werft. Long de 348 mètres pour une largeur de 41 mètres et un tirant d’eau de 8.5 mètres, le Quantum of the Seas présentera une jauge de 167.800 GT, sensiblement supérieure aux 158.000 GT annoncés lors de la commande de ce paquebot en avril 2011. Doté de 2090 cabines et suites (1570 avec balcon, 147 avec hublot ou sabord et 373 intérieures), le navire pourra accueillir 4180 passagers en base double et 4905 en capacité maximale.

Un très gros navire donc, qui se placera au sein de la flotte de RCI entre les trois unités de la classe Freedom of the Seas (158.000 GT, 1800 cabines) et les deux Oaisis of the Seas (227.000 GT, 2700 cabines), les plus gros paquebots du monde, dont un troisième exemplaire sera livré en 2016 par les chantiers STX France de Saint-Nazaire.

 

 

 

 

 

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

L'observatoire North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

L'observatoire North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

 

Une cabine d’observation perchée à plus de 90 mètres au dessus des flots

 

 

Alors que le marché s’attendait avec le Quantum of the Seas et son sistership, l’Anthem of the Seas (livrable au printemps 2015) à une version réduite des Oasis, Royal Caribbean a su développer une nouvelle classe de navires aboutissant à un produit différent. Richard Fain, le patron du groupe américain Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL), maison-mère de RCI, a, par exemple, réalisé son rêve de pouvoir proposer aux passagers un "survol" de leur paquebot. Après une tentative avortée sur l'Oasis of the Seas (2009) avec un ballon dirigeable, qui s'est crashé lors des essais (voir notre article de l'époque), un nouveau concept totalement sûr pour la clientèle a été imaginé : la North Star (Etoile du Nord), qui constitue la nouveauté la plus visible du Quantum of the Seas. Il s'agit d'un imposant bras articulé avec à son extrémité une nacelle vitrée pouvant accueillir une douzaine de personnes. Une fois déployée, la capsule offrira une vue panoramique inédite à ses occupants, qui pourront apprécier le paysage à plus de 90 mètres au dessus des flots.

 

 

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

North Star sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

 

 

 

 

Soufflerie pour jouer au parachutiste et auto-tamponneuses

 

 

A l’arrière du navire, on trouve une autre innovation, RipCord, qui permet pour la première fois, en mer, de vivre l’expérience d’un saut en parachute. Un tube vitré, situé au milieu d’une arche où est installé un système de soufflerie, fera léviter les passagers grâce à un puissant jet d’air. Dans le prolongement de cette installation, après les deux cheminées auxquelles sont adossés des murs d’escalade, on trouve un vaste complexe sportif couvert, le SeaPlex. En journée, cet espace modulaire se présente sous la forme d’une grande salle de basket (aux dimensions standard), et accueillera différentes activités, comme une école de cirque. En soirée, le SeaPlex se transformera en piste de patins à roulettes (succédant aux patinoires présentes traditionnellement sur les navires de Royal), mais aussi en salle d’auto-tamponneuses, ce qui constitue là aussi une grande première pour un paquebot. Ce lieu pourra également se transformer en boite de nuit.

 

 

Le RipCord sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le RipCord sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le SeaPlex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

 

 

 

 

Les ponts supérieurs

 

 

Au niveau des ponts extérieurs, on retrouve sur l’arrière un practice de surf, le Flowrider, déjà présent sur les Freedom et Oasis, un espace aquatique pour les enfants, une piscine extérieure avec bains à remous et écran géant, un solarium réservé aux adultes et une piscine couverte par un toit en verre rétractable. L’avant du niveau supérieur est dominé par une immense verrière sous laquelle on trouve une autre piscine. Cet ensemble exotique, avec ses palmiers et plantes, est surplombé par le centre de bien-être (salle de sport et Spa). On notera qu’à première vue, l’espace extérieur en plein air semble relativement limité compte tenu de la capacité du navire, d’autant que les embarcations ne sont pas à débordement et empêchent donc de se servir pleinement du pont promenade, situé près de la mer. Mais cette impression est peut être faussée par les images, il conviendra donc d’observer ce point lorsque le bateau entrera en service.

 

 

Verrière à l'avant du Quantum of the Seas (© : RCI)

Verrière à l'avant du Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Verrière à l'avant du Quantum of the Seas (© : RCI)

Verrière à l'avant du Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le Flow Rider du Quantum of the Seas (© : RCI)

Le Flow Rider du Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

 

Gigantesque salle panoramique à l’arrière

 

 

Au niveau des intérieurs du Quantum of the Seas, RCI a dévoilé hier un certain nombre d’espaces. Le plus impressionnant est le Two70, vaste salle située à la poupe et se déployant sur quasiment trois ponts. Le Two70 offrira avec ses immenses verrières, se déployant du sol au plafond, une incroyable vue sur le sillage du navire, avec un panorama dégagé sur 270 degrés. En soirée, ce salon servira de salle de spectacle. Les verrières se transformeront en un écran géant grâce à une nouvelle technologie et des shows seront proposés au public, notamment avec des trapézistes, dans un décor numérique.  

Le nouveau paquebot de Royal disposera, par ailleurs, d’une salle de spectacle et de concert, le Music Hall, avec orchestre, piste de danse, salon et billard. Le navire devrait, en outre, disposer d’un bar de glace, concept initié en 2010 sur le Norwegian Epic de NCL.

 

 

Le Quantum of the Seas avec à la poupe les verrières du Two70 (© : RCI)

Le Quantum of the Seas avec à la poupe les verrières du Two70 (© : RCI)

 

 

 

Quantum of the Seas : Two70 en journée (© : RCI)

Quantum of the Seas : Two70 en journée (© : RCI)

 

Quantum of the Seas : Two70 en soirée (© : RCI)

Quantum of the Seas : Two70 en soirée (© : RCI)

 

Quantum of the Seas : Le Music Hall (© : RCI)

Quantum of the Seas : Le Music Hall (© : RCI)

 

Quantum of the Seas : Le Music Hall (© : RCI)

Quantum of the Seas : Le Music Hall (© : RCI)

 

 

 

Nouvelle génération de cabines

 

 

RCI a, d’ailleurs, repris une autre nouveauté du navire de NCL livré par STX France en 2010 : les studios, des cabines conçues pour une personne et très prisées des passagers voyageant seuls. Il y aura à bord du Quantum of the Seas 28 studios (16 intérieurs et 12 avec balcon). Le navire proposera aussi, comme les Oasis, de superbes suites en duplex, mais surtout des cabines intérieures de nouvelle génération. A l’instar de Disney Cruise Line et ses hublots virtuels, RCI a décidé d’installer des écrans vidéo dans ce type de cabines, mais en poussant le concept plus loin, avec un écran aux dimensions d’une porte fenêtre diffusant une image de l’extérieur. Les passagers n’auront ainsi plus l’impression d’être enfermés lorsqu’ils seront en cabines intérieures, l’image (vue complète en temps réel) leur donnant le sentiment de disposer d’une cabine avec balcon.  

 

 

Grande suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Grande suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Grande suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Grande suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Suite duplex sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Suite de l'armateur sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Suite de l'armateur sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Junior Suite sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Junior Suite sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Cabine avec balcon sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Cabine avec balcon sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Cabine avec sabord sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Cabine avec sabord sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Cabine intérieure avec balcon virtuel sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

Cabine intérieure avec balcon virtuel sur le Quantum of the Seas (© : RCI)

 

 

Alors que RCI révèlera dans les prochains mois d’autres parties du navire, le Quantum of the Seas sera ouvert à la vente à compter du 27 mai (pour les clients de la compagnie bénéficiant du programme de fidélité Crown & Anchor Society) et le 4 juin pour le grand public. Après sa livraison par Meyer Werft, à l’automne 2014, le paquebot quittera l’Allemagne pour traverser l'Atlantique et se positionner à New York. Depuis son port d’attache de Cape Liberty, il proposera des croisières de 7 à 12 nuits vers les Caraïbes.

 

 

New York depuis l'observatoire du Quantum of the Seas (© : RCI)

New York depuis l'observatoire du Quantum of the Seas (© : RCI)

 

Le Quantum of the Seas (© : RCI)

Le Quantum of the Seas (© : RCI)

Royal Caribbean Meyer Werft