Croisières et Voyages
Royal Caribbean pourrait bien commander en 2011

Actualité

Royal Caribbean pourrait bien commander en 2011

Croisières et Voyages

Le groupe américain, numéro 2 mondial de la croisière, travaille sur de nouveaux projets de constructions neuves. Et il envisagerait de passer commande d'un nouveau paquebot début 2011. C'est ce que des dirigeants de la compagnie auraient indiqué à des analystes financiers lors d'une réunion à bord de l'Allure of the Seas, qui a débuté cette semaine sa première croisière commerciale. Sans surprise, Royal Caribbean ne souhaiterait pas poursuivre sur la lignée des Oasis of the Seas (livré fin 2009) et Allure of the Seas. L'armateur viserait nettement moins gros que ces deux énormes paquebots, les plus gros du monde avec une jauge de 225.000 tonneaux et une capacité de 5400 passagers en base double (soit 2700 cabines). Selon les informations de la presse américaine, le prochain navire de Royal aurait, plutôt, une capacité de 4000 à 4200 passagers. Cela donne une jauge estimée à environ 140.000 tonneaux. Si la commande de ce nouveau paquebot est confirmée, la livraison pourrait intervenir en 2014.

L'Oasis et l'Allure à Turku, en 2009 (© : STX EUROPE)
L'Oasis et l'Allure à Turku, en 2009 (© : STX EUROPE)

Pour mémoire, les Oasis et Allure ont été réalisés par les chantiers STX de Turku, en Finlande, qui avaient également construit, auparavant, les trois unités de la classe Freedom of the Seas (158.000 tonneaux, 1800 cabines), ainsi que les cinq Voyager of the Seas (138.000 tonneaux, 1550 cabines). Soit, en tout, 10 navires livrés entre 1999 et 2010. Le site de Turku, qui manque cruellement de commandes actuellement, se positionne naturellement pour emporter la prochaine commande de Royal Caribbean. Mais le groupe américain peut, aussi, choisir les chantiers allemands Meyer Werft, qui travaillent poour sa filiale Celebrity Cruises. Le quatrième des cinq paquebots de la classe Solstice (122.000 tonneaux, 1426 cabines) est actuellement en cours d'assemblage à Papenburg. Par le passé, le groupe américain a également été le principal client des chantiers de Saint-Nazaire, qui ont construit pour son compte 12 paquebots. Mais les relations franco-américaines s'étaient assombries avec les quatre Millennium de Celebrity (livrés entre 2000 et 2002), qui connurent de très importants problèmes sur leurs Pods (moteurs électriques placés dans des nacelles orientables). Depuis, STX France n'est pas parvenu à renconquérir son ancien client. Mais les années passent, les équipes changent et, en France, on espère bien, un jour, revoir des bateaux de Royal construits dans l'estuaire de la Loire.

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière